F1 - Règlement technique: ce qui change en 2017

F1 - Les nouveautés du règlement technique 2017

A quelques jours du début de la saison 2017, Sport Auto fait le point sur toutes les nouveautés du règlement technique, avec de très gros changements.

Le règlement technique change totalement cette année. La F1 entre dans une nouvelle ère. Les monoplaces auront plus d'appuis aérodynamiques, ce qui pourrait totalement changer les courses.

- Le Guide de la saison 2017 est en kiosque !
- Règlement sportif: ce qui change en 2017

Châssis, la révolution

C'est l'énorme changement de la saison 2017, et le plus gros depuis 2009 sur les châssis. Tout change, avec un seul but : augmenter les appuis aérodynamiques et les performances. « C'est la première fois que la Formule 1 a changé les règlements pour rendre les voitures plus rapides, » souligne Toto Wolf, le patron de Mercedes Motorsport. L'objectif est déjà atteint, avec 4''131 de gagnées en un an aux essais de Barcelone. Les pneus deviennent aussi plus larges. Voici tous les changements :

- Largeur des pontons et du fond plat: de 1400mm à un choix entre 1400mm et 1600mm.
- Largeur de l'aileron avant: de 1650mm à 1800mm, avec une forme de pointe vers l'avant.
- Hauteur de l'aileron arrière: de 950mm à 800mm.
- Largeur de l'aileron arrière: de 750mm à 950mm.
- Hauteur du diffuseur: de 125mm à 175mm.
- Largeur du diffuseur: de 1000mm à 1050mm.
- Début du diffuseur: du niveau de l'axe des roues arrières à 175mm devant cet axe.
- Largeur de voie des suspensions: de 1800mm à 2000mm.
- Largeur des pneus avants: de 245mm à 305mm.
- Largeur des pneus arrières: de 325mm à 405mm.

Des zones autrefois limitées sont à nouveau libres. Cela a permis aux équipes de réintroduire des déflecteurs imposants devant les pontons et les capot-moteurs « aileron de requin » font leur retour malgré des contestations, alors que des éléments, nommés T-wings, apparaissent devant l'aileron arrière. Mercedes a adopté un double T-wing.

Les dérives latérales de l'aileron arrière ne sont plus de forme rectangulaires, mais profilées vers l'arrière, et courbées vers l'intérieur dans leur partie inférieure.

Les voitures étant plus imposantes, le poids augmente aussi, pour passer de 702kg à 722kg.

Les conséquences de ce nouveau règlement sont encore une grande inconnue. Les appuis supplémentaires devraient rendre difficile de suivre une voiture, ce qui devrait compliquer les dépassements. Romain Grosjean espère qu'avec des monoplaces plus physiques, les pilotes feront plus d'erreurs, ce qui créera du spectacle. Nico Rosberg partage son opinion.

En plus de changer de taille, les pneus sont également plus durs. Ils seront donc plus endurants et les pilotes devraient faire moins d'arrêts aux stands.

Pour aller plus loin : Les nouveautés du règlement en vidéo

La fin du système des jetons

Le très controversé système de jetons de développements, qui limitait les changements autorisés sur le groupe propulseur d'une année à l'autre, disparaît. Les motoristes sont donc libres de changer totalement leur moteur s'ils le désirent, même si dans les faits, ils le font plus souvent évoluer.

Les changements restent limités par le quota de moteurs pour la saison. Avec 20 courses, une de moins qu'en 2016, les pilotes ont quatre groupes propulseurs pour l'année, un de moins que la saison dernière. Des nouveautés ne pourront donc pas être introduites régulièrement.

Plus de carburant pour les courses

Les performances en hausse entraînent une consommation en hausse. Les pilotes auront donc désormais 105kg de carburant pour la course, contre 100kg depuis trois ans.

Le nombre de mélanges autorisés dans le carburant est désormais limité à cinq par ans, et deux par week-end de course.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mardi 21 mars 2017 à 15:51 Vincent Lalanne-Sicaud dit : Il s'agit tout simplement des différentes versions du carburant.

mardi 21 mars 2017 à 13:45 lgjui dit : Je pense que l'idée de ce réglement part d'une bonne idée. Esperons que dimanche il y aura plus de spectacle. En tout cas les F1 sont magnifiques.

mardi 21 mars 2017 à 11:41 avocado dit : ..."Le nombre de mélanges autorisés dans le carburant est désormais limité à cinq par ans, et deux par week-end de course...." Vous pouvez expliquer en quoi cela consiste? Merci.