Fan des sixties, le retour de la Tag Heuer Autavia

Tag Heuer Autavia : réédition du chronographe historique au Baselworld 2017

L'Autavia est l'autre chrono mythique de chez Tag Heuer mais la montre avait disparu des radars depuis quelques années. Le mal est désormais réparé.

L'histoire est cocasse. Dans les années 60, l'Autavia était un chronographe répandu, réputé et prisé, notamment des amateurs de course automobile. Il faut dire que quelques grands noms l'ont arboré : Jo Siffert, Gilles Villeneuve, Mario Andretti, Steve McQueen, etc... Mais depuis le début de ce siècle, l'Autavia était sortie des vitrines. L'année dernière, Tag Heuer a eu une excellente idée : demander aux internautes d'esquisser l'Autavia du futur. Et, fort heureusement, les dessins furent tous très inspirés du modèle originel. Mais c'est celui-ci, en photo, qui remporta la palme et obtint l'accord pour le passage à la production.

Back in 1966

Cadran noir, compteurs blancs, bracelet en cuir, lunette graduée 12 heures : il s'agit de la copie conforme de l'Autavia de 1966, portée par Jochen Rindt. A l'exception du diamètre, qui forcit à 42 mm au lieu des 39 d'origine. Le calibre aussi diffère. Place désormais au mouvement maison Heuer-02, à remontage automatique, avec date à 6 heures et réserve de marche de 80 heures. Composé de 233 éléments, ce calibre ne fait que 6,9 mm d'épaisseur. L'insert de la lunette, bidirectionnelle, est en aluminium, comme à l'époque. Derniers clins d'oeil au passé : les poussoirs proéminents, appelés champignons, la couronne cannelée et même la matière luminescente, artificiellement teintée pour faire croire à du tritium. L'Autavia 2017 est étanche à 100 m, sera disponible avec un bracelet en cuir ou un acier et son prix devrait flirter avec les 4.500 €.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez