F1 - Enfin une journée sans soucis pour Vandoorne

F1 - Vandoorne n'a pas eu de problème mercredi

Stoffel Vandoorne a été épargné par les problèmes mercredi à Sakhir. Honda pense avoir trouvé une solution sur son MGU-H.

Pour la première fois de la saison, Stoffel Vandoorne a eu une journée sans problème mercredi. Il a pu travailler sur les réglages et le comportement de la McLaren, ce que les nombreux soucis du groupe propulseur Honda empêchaient de faire jusqu'à présent, corréler des données aérodynamiques et se concentrer sur la maniabilité et la fiabilité du moteur.

« Ca a probablement été notre meilleure journée d'essais de la saison, » souligne le Belge. « C'est la première fois que nous avons eu une journée sans gros problème, durant laquelle nous avons pu vraiment faire notre programme. Je pense que nous avons fait tout ce que nous voulions (...), et nous avons fait un gros travail de réglages que nous n'avions pas pu faire à Barcelone. »

« Ca a été une journée très productive et je suis très content que nous ayons pu faire autant de tours, en particulier après une journée difficile (mardi) et un week-end difficile, ça ne se présentait pas bien, mais je suis très content. Ca n'a pas été une semaine facile pour l'équipe, après deux courses qui s'enchaînaient puis ces essais avec tant de problèmes. Ils ont travaillé à fond, et ils ont fait un excellent travail pour renvoyer la voiture en piste à chaque fois. »

« Cette journée a été vraiment bonne, mais il faut que chaque journée aussi bonne, et nous n'avons aucune garantie que ce sera le cas la prochaine fois. Nous devons apprendre des choses avec une grande prudence après cette journée, et j'espère que nous pourrons continuer ça la prochaine fois, et voir des progrès. Ca a été très bon pour l'équipe et moi de pouvoir essayer différentes directions dans les réglages. Il y avait de petites nouveautés sur la voiture, des choses assez fondamentales que nous voulions tester, et nous les avons découvertes donc c'était vraiment utile de voir d'où vient la performance, et c'était très productif. »

« Cette journée et tout le week-end, j'ai été vraiment à l'aise dans la voiture. Le châssis se comporte bien, et nous aurons plus de nouveautés dans les prochaines courses. L'essentiel est d'avoir un week-end où tout se passe normalement, ce que nous n'avons pas encore réussi à avoir. Si nous pouvons le faire, j'espère que nous feront des progrès. Nous devons juste continuer à énormément travailler et attendre le moment où tout s'assemblera. »

- Bottas devance Vettel

McLaren a pu travailler sur les réglages

La bonne journée de Honda a permis à McLaren de tester de nouveaux réglages. L'équipe est encouragée par ce travail.

« Tout a marché à la perfection au niveau de la fiabilité (...), et nous avons même pu aller un peu loin dans les réglages, » se réjouit Eric Boullier, le directeur de la compétition de McLaren. « Nous avons réussi à faire une vraie journée d'essais, et nous avons vraiment exploité toutes les opportunités en piste. Tout ce que nous avions prévu, nous l'avons fait, et nous avons fait des relais de comparaison, donc je suis vraiment content du travail effectué. »

« C'est compliqué de comprendre les problèmes que nous avons eus dans les derniers jours, vu que dans cette journée nous avons réussi à rouler sans le moindre problème, mais Honda travaille énormément pour comprendre d'où viennent les faiblesses. Nous avons pu rouler avec des réglages plus agressifs aujourd'hui, nous avons recueilli beaucoup d'informations et testé beaucoup de solutions, donc au niveau des données et des résultats, ça a été une journée d'essais très positive. »

« Ca a vraiment été deux semaines difficiles pour tout le monde chez McLaren-Honda, et je ne remercierai jamais suffisamment l'équipe pour les longues heures, le gros travail et les efforts incroyables qu'ils ont faits après une si longue période loin de chez eux. Oliver et Stoffel, aussi, ont fait un travail exceptionnel, et, pour Stoffel en particulier, le kilométrage que nous avons pu faire dans cette journée n'a pas de prix après deux week-ends de courses difficiles. »

« Pouvoir faire un gros roulage le dernier jour, c'était le bon moment. Maintenant, nous allons revenir à l'usine avec une motivation encore plus forte pour continuer à progresser. Il y a un gros travail pour traiter les données et nous préparer pour Sotchi, qui sera, j'en suis sûr, un nouveau week-end difficile pour nous, mais, comme toujours, nous sommes prêts pour le défi. »

Honda pense avoir trouvé une solution

Cette journée d'essais est très encourageante pour Honda. Les fuites hydrauliques sur le MGU-H à répétition semblent oubliées grâce à un correctif apporté par le motoriste.

« Malgré une première journée d'essais décevante (mardi), dans cette journée nous avons pu faire notre programme comme prévu et boucler 81 tours de roulage utile, » souligne Satoshi Nakamura, le principal ingénieur de Honda R&D.
« Après avoir eu des soucis de MGU-H durant le Grand Prix de Bahreïn, nous avons fait de gros efforts pour analyser le problème en peu de temps après ces essais. »

« En nous basant sur ces analyses, nous avons pris des mesures pour contrer le problème sur notre groupe propulseur, et nous pensons que nous avons pu confirmer notre solution avec ce roulage de cette journée. Nous avons également progressé dans les réglages de notre groupe propulseur durant cette journée, afin d'avoir une meilleure maniabilité et de réduire les vibrations. »

« Je tiens à remercier tous les membres de l'équipe McLaren-Honda, qui ont travaillé sans relâche durant les jours et les nuits de préparation de ces essais, même après le Grand Prix difficile que nous avons eu ici à Bahreïn. »
« Même si nous sommes toujours derrière nos rivaux dans les performances, nous sommes confiants pour aller dans la bonne direction. Nous pensons toujours que notre groupe propulseur a plus de potentiel et nous continuerons notre développement en utilisant toutes les informations recueillies pendant ces essais pour réduire l'écart aussi vite que possible avec nos concurrents. »

« Nous avons moins de 10 jours avant le Grand prix de Russie et nous nous attendons à une course encore plus dure là-bas. Mais nous allons continuer à nous battre, aux côtés de McLaren, pour progresser. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 21 avril 2017 à 16:49 Speed dit : Il n'y a peut-être pas que le groupe propulseur qui est en cause, on ne parle que de cela mais j'aimerais savoir ce que vaut réellement Le chassis.