F1 - Red Bull promet de gros changements

F1 - La Red Bull va beaucoup évoluer à Barcelone

Helmut Marko annonce une Red Bull « rénovée » pour le Grand Prix d'Espagne. Le conseiller spécial de l'équipe garde l'espoir pour le titre.

Red Bull n'a pas pu se mesurer à Ferrari et Mercedes dans les trois premières courses de la saison. Daniel Ricciardo chiffrait le retard à 1,3sec avant Bahreïn. L'écart s'est réduit dans cette course, mais il est resté significatif. En cause, un châssis en dessous des attentes, avec un manque d'appuis et d'adhérence, plus que des soucis sur le moteur, que Red Bull n'hésitait pas à mettre en cause il y a deux ans. L'ensemble devrait vite évoluer et Red Bull promet de grosses évolutions pour Barcelone.

« Nous avons deux problèmes : Renault a eu des problèmes de fiabilité, qui les ont ralentis dans le développement, et nous n'avons pas été aussi bons que ce qu'il aurait fallu sur le châssis, » explique Helmut Marko, le conseiller spécial de Red Bull, sur le site officiel de la F1. « Mais nous travaillons jour et nuit pour rattraper notre retard. »

« Nous sommes assez confiants pour faire un bond en avant à Barcelone, avec de gros changements dans les pièces. »

« Le châssis sera "rénové" à Barcelone et Renault a prévu quelque chose pour Montréal. »

Marko n'exclut pas une remontée

Depuis Melbourne, Red Bull a déjà refait environ la moitié de son retard. La monoplace a peu évolué mais l'équipe a réussi à mieux la comprendre.

« En Australie, nous étions 1,8sec derrière, en Chine c'était 1,3sec, et à Bahreïn quelque chose à environ neuf dixièmes, » explique Helmut Marko. « Donc nous progressons pas à pas, nous réduisons l'écart, mais évidemment, ce n'est pas suffisant. Et si nous regardons les qualifications, où les voitures montrent leur rythme brut, nous savons que Mercedes a un mode de qualifications, et dans une certaine mesure Ferrari également, et ça les aide énormément. »

« Pour réduire l'écart avec eux, je dirais que nous sommes dans une direction prometteuse. Mais tant qu'on aura pas de points en qualifications, ça sera une bonne nouvelle que nous puissions être meilleures en course, si des problèmes ne nous stoppent pas comme dimanche, quand Max a eu un souci sur ses freins. »

Daniel Ricciardo ne croit plus réellement au titre à cause du retard pris dans les premières courses. Helmut Marko se veut nettement plus optimiste.

« Quand nous nous battions pour le championnat avec Sebastian (Vettel) face à (Fernando) Alonso (en 2012), nous avions 42 points de retard sur le leader après la pause estivale, et nous avons gagné ! » rappelle Marko. « Donc nous sommes les rois des remontées ! (rires). »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez