Publié le 25/09/2003 à 13:06

Le talent de Pat Symonds distingué

Le talent de Pat Symonds distingué

Le directeur exécutif de l'ingénierie de Renault, Pat Symonds, reçoit le titre de Docteur Honoraire de l'Oxford Brookes University. Il occupe chez Renault un poste clé. Il joue en effet l'interface entre le bureau d'études et l'exploitation en course de l'équipe, travaillant en étroite relation avec Mike Gascoyne et Bob Bell, à la fois à l'usine et sur toutes les pistes du championnat du monde. " Les équipes de F1 emploient aujourd'hui tellement d'ingénieurs qu'il est impossible pour une seule personne de gérer tous les aspects de l'engineering ", explique-t-il, " C'est la raison pour laquelle mon métier est apparu. "

C'est essentiellement la gestion des monoplaces en course et en tests qui accapare Pat. " Je suis, de plus, impliqué dans d'autres domaines, comme le développement des aides au pilotage et l'électronique. ", glisse-t-il. Partagé entre l'Oxfordshire et la piste, ce fidèle d'Enstone doit coiffer plusieurs casquettes.

" Pour résumer, j'interviens dès qu'une de nos voitures prend la piste. ", dit-il, " Cela ne veut pas dire que je ne fais plus rien une fois à l'usine : préparer les set-ups, c'est à dire les réglages initiaux des R23, fait partie de mes responsabilités. Penser à l'avenir également. " Simulation de réglages et de ravitaillements, gestion des développements d'antipatinage et de launch control, le travail ne manque pas.

En Grand Prix, Pat concentre l'information collectée par les monoplaces de Fernando et de Jarno. Il en fait la synthèse et détermine les options à privilégier. Il établit le programme du week-end de course. Peaufine les stratégies en qualification et en course. Et trouve parfois le temps de reprendre son souffle…

Le voilà aujourd'hui distingué, recevant le titre de Docteur Honoraire de l'Oxford Brookes University, en hommage à ses talents d'ingénieur, et en remerciement pour son influence sur l'apprentissage de l'ingénierie en Grande Bretagne.

Réagissez