Publié le 01/08/2010 à 19:47

Petrov brille, Kubica abandonne

Petrov brille Kubica abandonne

Vitaly Petrov a réalisé son meilleur week-end depuis ses débuts en Formule 1. Le Russe a été rapide durant tous les essais, il a devancé Robert Kubica en qualifications et à nouveau en course.

Il était septième sur la grille mais déjà cinquième à la fin du premier tour. Lewis Hamilton est repassé devant lui dans la deuxième boucle mais Petrov a récupéré la cinquième position quand le pilote McLaren a abandonné.

"Je me sens très bien car tout s’est passé presque parfaitement aujourd’hui" se réjouit Petrov. "J’ai pris un bon départ et j’ai pu dépasser Rosberg puis Hamilton dans le premier virage. C’était notre objectif."

"Ensuite, je n’ai pas tenté de bloquer Lewis car j’avais du mal à faire monter mes pneumatiques en température. J’avais perdu beaucoup d’adhérence et je me battais contre la voiture. J’ai donc décidé de le laisser passer au lieu de prendre le risque de perdre plusieurs positions."

"Les points d’aujourd’hui sont très importants car Mercedes n’en a pas marqué. Aussi, mes amis et ma famille ont assisté à la course, je suis donc content de leur offrir ce bon résultat."

Robert Kubica était juste derrière son équipier en début de course mais il a tout perdu lors du changement de pneus. Renault lui a indiqué qu'il pouvait repartir au mauvais moment, lorsque Adrian Sutil arrivait et tourner pour aller vers son stand.

Les deux voitures se sont accrochées et Kubica a perdu beaucoup de temps. Il a pu repartir mais il a reçu une pénalité de dix secondes et il a décidé d'abandonner peu après, sa suspension étant endommagée.

"Je suis parvenu à prendre un bon départ depuis le côté sale de la piste mais je n’ai pas gagné de positions" déclare le Polonais. "Ensuite, je suis resté coincé derrière Rosberg pendant tout le premier relais jusqu’à l’entrée en piste de la voiture de sécurité, moment auquel nous avons décidé d’observer notre arrêt au stand."

"C’est là qu’a eu lieu l’accident avec Sutil. J’ai vu la sucette se lever et j’ai lâché l’embrayage, mais malheureusement nous nous sommes percutés. Cela a provoqué mon abandon car ma suspension avant a été endommagée."

"Il aurait été bon de pouvoir finir la course, au moins pour tous les fans polonais qui avaient fait le déplacement. A voir comment la course a évolué ensuite, je suis certain qu’il aurait été possible de faire un bon résultat."

Réagissez