Le retour virtuel de De Tomaso

De tomaso étude de style Ghepardo

La marque italo-argentine renait le temps d'une étude de style baptisée Ghepardo.

C'est à un designer danois, Frederick Tjell que l'on doit ce concept virtuel badgé De Tomaso. L'homme qui a étudié à l'école de design de Coventry propose un coupé sportif futuriste inspiré de la Pantera. Le nom Ghepardo s'impose donc logiquement. Phyisiquement l'auto existe sous forme d'une maquette au 1:4. Si elle venait à être réalisée elle mesurerait 4,82 mètres de long, 1,95 de large soit l'équivalent et 1,25 de haut. Côté motorisation Tjell a pensé à quatre moteurs électriques dont les batteries seraient rechargées par petit moteur marchant au méthanol. Une alternative thermique a également été envisagée avec un V6 3,5 litres de 400ch d'origine Ford.

Quel avenir ?

Ces études de style sont très rarement concrétisées, mais pour cette Ghepardo il pourrait en être autrement et elle pourrait éventuellement servir de base pour définir les nouvelles lignes d'une marque en pleine renaissance. En effet, la marque a enfin été rachetée 7 ans après le décès d'Alejandro De Tomaso en 2003. Le nouveau propriétaire Gianmario Rossignolo, un ancien dirigeant de Fiat souhaiterait pouvoir présenter un nouveau modèle en mars prochain au Salon de Genève. La chaine de production sera installée dans l'ancienne usine Pininfarina de Grugliasco.

Photo de Laurent André

posté par :
Laurent André

Réagissez