Publié le 13/09/2010 à 11:56

F1 - Comment Jenson Button a perdu la course

Le Grand Prix d'Italie s'est joué dans les stands. Jenson Button a perdu la première place en s'arrêtant avant Fernando Alonso. McLaren justifie sa stratégie.

Jenson Button a mené les 35 premiers tours du Grand Prix d'Italie, après avoir doublé Fernando Alonso au départ. Le pilote McLaren fait son changement de pneus un tour avant son rival, ce qui lui a fait perdre la première place. Lorsqu'Alonso s'est arrêté, il a repris la piste juste devant Button.

Le tour de rentrée aux stands de l'Espagnol a été six dixièmes plus rapide que celui de l'Anglais. Son arrêt a été huit dixièmes plus court que celui du pilote McLaren.

Plus tard dans la course, Button s'est interrogé sur le choix stratégique de McLaren: « Pourquoi avons-nous fait l'arrêt avant eux ? » a-t-il demandé par radio. « Les nouveaux pneus sont plus rapides » lui a répondu son ingénieur.

L'explication de McLaren

Les données à la disposition de McLaren à ce moment de la course montraient que les pneus durs neufs étaient plus performants que les tendres usés: « Le timing des arrêts aux stands est toujours une science inexacte, mais après l'arrêt de Robert (Kubica), nous avons vu qu'il était plus rapide en pneus durs, donc nous avons fait passer Jenson sur les durs immédiatement » explique Martin Whitmarsh, le team manager de McLaren.

« C'était une décision logique. Mais Fernando a pu sortir devant après son arrêt. C'était très serré, et je suis certain que des gens se sont levés de leur canapé devant leur téléviseur, mais cette fois ça a joué en la faveur de nos concurrents. C'est la course. »

La bonne stratégie à Monza

Ce week-end, la meilleure stratégie était de s'arrêter le plus tard possible. Robert Kubica a perdu trois places en étant le premier du top 10 à faire son changement de pneus. A l'opposé, Sebastian Vettel a gagné quatre places en passant aux stands à seulement un tour de l'arrivée.

Jenson Button ne met pas uniquement sa stratégie en cause: « Je n'ai pas réussi à trouver l'adhérence en pneus neufs, et j'ai perdu un peu de temps avec eux, » a reconnu le champion du monde après la course.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez