Superleague - John Martin en pole à Portimao

Superleague - John Martin en pole à l'Algarve

John Martin a signé la pole de la première course de Portimao en Superleague Formula, pour le club de Pékin. Les pilotes et les clubs Français sont très loin.

John Martin (Guoan Pékin) a battu Davide Rigon (Anderlecht) en finale. L'Australien sera en pole pour la deuxième fois de la saison.

Max Wissel (FC Bâle) sera troisième sur la grille devant Andy Soucek (Galatasaray), qui fait son retour dans le championnat ce week-end. L'Espagnol a quitté son poste de réserviste chez Virgin Racing pour se concentrer sur la course, et notamment la Superleague.

Cinquième place pour l'ancien pilote de F1 Robert Doornbos (Corinthians) devant Craig Dolby (Tottenham), Duncan Tappy (FC Porto) et Alvaro Parente (FC Porto).

Séance difficile pour les Français

Julien Jousse (AS Rome) est le meilleur Français sur la grille, à la 14ème place. Tristan Gommendy, qui a quitté Galatasaray pour la monoplace peu compétitive de Lyon, doit se contenter du 17ème temps.

Celso Miguez a également changé de club, en passant de l'OL à Bordeaux, mais il est à nouveau dernier. L'Espagnol a pris la place de Franck Montagny, déjà absent à Adria.

Classement

1. John Martin - Guoan Pékin - 1'33''149
2. Davide Rigon - Anderlecht - 1'33''334
3. Max Wissel - FC Bâle - 1'33''784
4. Andy Soucek - Galatasaray - 1'35''763
5. Robert Doornbos - Corinthians - 1'34''335
6. Craig Dolby - Tottenham Hotspur - 1'33''893
7. Duncan Tappy - Flamengo - 1'34''197
8. Alvaro Parente - FC Porto - 1'34''236
9. Neel Jani - Olympiacos - 1'33''472
10. Marcos Martinez - FC Séville - 1'34''375
11. Frederic Vervisch - FC Liverpool - 1'33''550
12. Maxi Cortes - Sporting - 1'34''461
13. Yelmer Buurman - AC Milan - 1'33''684
14. Julien Jousse - AS Rome - 1'34''790
15. Hywel Lloyd - PSV Eindhoven - 1'33''831
16. Maria de Villota - Atletico Madrid - 1'35''260
17. Tristan Gommendy - Olympique Lyonnais - 1'34''043
18. Celso Miguez - Girondins - 1'35''722

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez