Publié le 03/10/2010 à 10:01

Superleague - Hanley domine la première course

Superleague - Hanley gagne à Ordos

Ben Hanley a remporté la première course de l'Olympiacos en Superleague Formula, sur le circuit d'Ordos. Franck Perera était performant avant d'être pénalisé.

Ben Hanley (Olympiacos) était en pole et il a gardé la tête au départ, pendant que Andy Soucek (Flamengo) percutait Robert Doornbos (Corinthians), emmenant John Martin (Guoan Pékin) avec eux.

En début de course, Hanley était sous la menace de Franck Perera (Girondins de Bordeaux). Le Français s'est fait doubler par Max Wissel (FC Bâle) et il a dégringolé dans le classement après avoir été pénalisé pour excès de vitesse dans les stands.

A l'arrivée, Hanley devance Wissel. Troisième place pour Earl Bamber (FC Porto), présent pour la première fois. Craig Dolby (Tottenham) termine au pied du podium devant Davide Rigon (Anderlecht) et Yelmer Buurman (AC Milan).

Nouvel abandon pour l'OL

Du côté des Français, Franck Perera prend finalement la septième place. Julien Jousse (AS Rome) n'est que onzième. Tristan Gommendy (Olympique Lyonnais) a abandonné.

- Retrouvez toutes les infos sur Ordos 2010, Ben Hanley et Franck Perera.

Classement

1. Ben Hanley - Olympiacos
2. Max Wissel - FC Basel - 2''620
3. Earl Bamber - FC Porto - 27''207
4. Craig Dolby - Tottenham Hotspur - 30''628
5. Davide Rigon - RSC Anderlecht - 35''231
6. Yelmer Buurman - AC Milan - 38''822
7. Franck Perera - Girondins de Bordeaux - 41''593
8. Marcos Martinez - FC Séville - 1'05''356
9. Bruno Mendez - Atletico de Madrid - 1'54''527
10. Adderly Fong - PSV Eindhoven - 1 tour
11. Julien Jousse - AS Rome - 1 tour
12. Ma Qing Hua - Team China - 1 tour

Abandons:

Giacomo Ricci - Galatasaray - 28 tours
Tristan Gommendy - Olympique Lyonnais - 25 tours
Frederic Vervisch - FC Liverpool - 1 tour
Adrian Valles - Sporting Lisbon - 1 tour
Andy Soucek - Flamengo - 0 tours
Robert Doornbos - Corinthians - 0 tours
John Martin - Beijing Guoan - 0 tours

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez