Publié le 25/02/2011 à 11:37

F1 - Williams était prête à boycotter Bahreïn

F1 - Williams ne voulait pas rouler à Bahreïn

Williams aurait probablement refusé de disputer le Grand Prix de Bahreïn s'il avait été maintenu selon Adam Parr, le Président de l'équipe.

Avant que l'on apprenne l'annulation du Grand Prix de Bahreïn, les équipes avaient annoncé qu'elles suivaient la décision de la FIA et de la FOM. Williams n'aurait peut-être pas suivi cette ligne. L'équipe anglaise était prête à boycotter la course en raison des contestations dans le pays.

« La décision a été prise par le Prince, et si pour une quelconque raison cela n'avait pas été le cas, je ne pense pas (que nous serions venus), » a déclaré Adam Parr, le Président de Williams, à AUTOSPORT.

« Si le Grand Prix de Bahreïn avait été maintenu, je ne pense pas que nous, comme toute les équipes à mon avis, serions venus. »

La F1 aurait pu semer le trouble

Maintenir le Grand Prix aurait probablement eu des conséquences politiques: « Il semblait évident pour tout le monde que nous allions juste empirer la situation, parce que nous aurions été un point de convergence pour les manifestations et la contestation, » estime Parr. « Il y aurait eu tous les médias associés avec nous, et je pense que cela aurait embrasé la situation. »

- Toutes les infos sur le Grand Prix de Bahreïn 2011 et Williams

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez