En direct de Genève : De Tomaso Deauville, un retour très décevant

Genève 2011 De Tomaso Deauville

De Tomaso revient après des années d'absence et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat n'est vraiment pas convaincant.

Depuis la mort d'Alessandro De Tomaso en 2003 la marque de sportive était au point mort. Son rachat par Gian Mario Rossignolo un ancien exécutif de Fiat laissait pourtant augurer le meilleur, jusqu'à l'apparition de ce concept en complet décalage avec l'héritage sportif laissé par cinquante ans d'automobile. Ce concept qui reprend le patronyme Deauville (une limousine façon Jaguar XJ dans les années 70) dans son style et ses proportions la BMW Série 5 GT ce qui n'est pas franchement une référence! Rien à voir donc avec la Pantera par exemple qui a son époque évoquait plus la Lamborghini Countach! Toutes les photos ici

Motorisation

Sous le capot rien de vraiment palpitant, De Tomaso a logé sous le capot la Deauville un V6 2,8 litres turbo de 300 chevaux. Il est accouplé à une transmission automatique à six vitesses. Cette quatre roues motrices effectue le 0 à 100km/h en 6,7 secondes et peut atteindre 250km/h. Avec cette auto facturée à partir de 89 000€ De Tomaso compte se relancer sur le marché. Deux autres modèles dont une vraie sportive serait également en préparation. On espère qu'ils seront plus réussis!

Plus d'informations sur le sujet

Sur le même thème:

De Tomaso au secours de la Sicile
De Tomaso fêtera ses 50 ans au Mondial

Photo de Laurent André

posté par :
Laurent André

Réagissez