F1 - Le KERS en six questions

A l'entame de la saison 2011, sportauto.fr détaille le KERS, l'un des principaux éléments du nouveau règlement technique.

Le système de récupération de l'énergie cinétique a beaucoup fait parler de lui lors de son introduction en 2009.

Il fait son retour cette année, avec des caractéristiques inchangées. Les équipes ont cependant amélioré leurs systèmes et elles sont beaucoup plus nombreuses à l'utiliser, ses bénéfices ayant été améliorés.

C'est quoi ?

Le système de récupération de l'énergie cinétique, ou Kinetic Energy Recovery System (KERS) permet de récupérer l’énergie produite lors du freinage de la voiture. Elle est ensuite stockée puis réutilisée pour offrir un gain de puissance, en appuyant sur un bouton.

Comment ça marche ?

Plusieurs solutions existent pour emmagasiner l'énergie, avec un volant d'inertie ou une batterie. Les systèmes à volant d'inertie sont plus puissants mais difficiles à maîtriser. Lors de l'introduction du KERS en 2009, Williams voulait utiliser un tel système mais il n'a jamais été introduit en course. Tous les KERS utilisés en F1 fonctionnent avec une batterie.

Le règlement précise la puissance du KERS. Elle ne doit pas dépasser 60kW et l'énergie libérée ne doit pas dépasser 400kJ par tour.

Quel est le gain ?

Les 60kW d'énergie permettent un gain de 80,5 chevaux. L'utilisation de 400kJ d'énergie par tour équivaut à une utilisation de 6,67sec.

Le KERS apporte un gain de puissance mais le système est très lourd, même si Renault a annoncé un gain de 10kg dans ce domaine. En 2009, les équipes devaient enlever du lest pour rester proche du poids minimum, ce qui avait un impact négatif sur la répartition des masses et l'équilibre général de la voiture. Pour cette année, la FIA a donc fait passer le poids minimum de 620kg à 640kg. Les équipes pourront ainsi conserver des lests importants tout en utilisant le KERS.

Quand peut-on l'utiliser ?

Le KERS peut être utilisé à tout moment durant le week-end du Grand Prix. Pour éviter de voir les pilotes faire des gros freinages pendant le tour de formation, les systèmes sont déjà chargés en énergie au moment du départ.

Quelle influence sur la course ?

Le KERS peut aider à dépasser grâce au gain de puissance, mais on a vu en 2009 que le KERS peut également aider à se défendre d'une attaque d'un concurrent. L'influence sur le spectacle est donc assez limitée, sauf si le pilote qui veut dépasser est le seul à disposer du KERS.

Qui l'utilise ?

Seules les équipes Ferrari, McLaren, Renault et BMW Sauber ont utilisé le KERS en 2009. Cette année, des efforts ont été faits pour que toutes les écuries puissent l'avoir. Tous les motoristes équipent donc leurs équipes, à l'exception de Williams, qui utilise son propre système.

Team Lotus, Marussia Virgin et HRT ont choisi de ne pas utiliser le KERS en raison de sa complexité. Team Lotus envisage cependant de l'adopter en cours d'année.

Personne n'aura le KERS de Cosworth en début de saison mais il reste à la disposition de Marussia Virgin et HRT.

- Toutes les infos sur le KERS

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 28 janvier 2012 à 10:32 maillot de foot dit : Felicitation pour cette actus ultra cool. J aime venir sur votre site. PS: je voudrai insister sur votre magnifique texte.