F1 - GP d'Australie: Les chiffres du week-end

F1 - Australie 2011 - Statistiques

Après chaque Grand Prix, Sport Auto revient sur la course... à travers ses chiffres ! Statistiques révélatrices, fins de séries, nouveaux records, tout est là.

1

Sergio Pérez, Paul di Resta, Pastor Maldonado et Jérôme d'Ambrosio ont disputé leur premier Grand Prix en F1. Pérez est entré dans le top 10 mais son exclusion a permis à di Resta de marquer un point. L'Ecossais est le premier débutant à entrer dans les points pour ses débuts depuis Sébastien Buemi en 2009.

Ils représentent des nationalités rares : Maldonado est le premier Vénézuélien depuis 1984, Pérez le premier Méxicain depuis 1981 et d'Ambrosio le premier Belge depuis 1994.

1

Sergio Pérez n'a fait qu'un seul arrêt. Parmi les pilotes à l'arrivée, il est le seul à avoir réussi cela. Cette stratégie n'était pas prévue : c'est en cours de Grand Prix qu'il a constaté qu'il parvenait à économiser les gommes.

1

Vitaly Petrov a décroché son premier podium en F1. C'est évidemment le premier podium d'un pilote russe puisqu'il le seul Russe que le championnat ait connu.

1

Sebastian Vettel a vu l'arrivée en Australie pour la toute première fois.

1

Cinq anciens champions étaient au départ, ce qui n'était arrivé qu'en 1970.

1

Ce n'est que la cinquième fois à Melbourne qu'une équipe ne réalise pas un doublé en qualifications.

11

Sebastian Vettel a signé sa 11ème victoire. Il a remporté quatre des cinq derniers Grands Prix disputés en F1. Red Bull totalise désormais 16 victoires et Renault 131.

13

Felipe Massa a réalisé son 13ème meilleur tour en F1, le premier depuis Monaco 2009. Ferrari en compte 225.

14

Sur les 25 premiers tours, Sebastian Vettel a été le plus rapide à 14 reprises.

16

Sebastian Vettel a décroché sa 16ème pole, la 21ème de Red Bull et la 176ème de Renault.

19

Rubens Barrichello a entamé sa 19ème saison en F1. C'est une de plus que Graham Hill et Michael Schumacher, qui a débuté sa 18ème saison à Melbourne.

109,06

Vitantonio Liuzzi était à 109,06% du temps de Sebastian Vettel en Q1, alors qu'il fallait être dans les 107% pour être qualifié. C'est cependant un écart assez faible vu le manque d'essais de l'équipe. Narain Kathikeyan était à 110,547%.

145

D'après Pirelli, le pneu dur est 145 fois plus dur que le pneu tendre.

- Toutes les infos sur le Grand Prix d'Australie 2011

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

samedi 28 janvier 2012 à 10:34 maillot de foot dit : Merci pour cette actus tres cool. J aime venir sur votre . PS: je tien a insister sur votre jolie texte.

lundi 28 mars 2011 à 23:38 Vincent Lalanne-Sicaud dit : D'un communiqué de Pirelli (voici la phrase en VO: Compared to the supersoft – the most aggressive compound of the range – the soft tyre is 25% harder and the hard tyre is 170% harder. This means that there is a 145% difference between the two tyres available to the 12 teams in Melbourne). Mais votre chiffre semble cependant plus crédible et plus clair !

lundi 28 mars 2011 à 16:34 gunner dit : Sur le site de Pirelli, il parte d'une base super tendre a 100% de "dureté" de gomme, 125% pour les tendres, 147% pour les médium et 170% pour les durs. D'ou tenez vous vos chiffres?