F1 - L'aileron mobile sera plus utile à Sepang

F1 - L'utilité de l'aileron mobile en Malaisie

Sam Michael, directeur technique de Williams, pense que l'aileron mobile aura une plus grande influence sur les dépassements en Malaisie qu'en Australie.

L'aileron arrière mobile a été utilisé pour la première fois en course à Melbourne. Les pilotes à moins d'une seconde d'un concurrent pouvaient incliner leur aileron arrière dans la ligne droite principale pour tenter un dépassement.

Les difficultés de Jenson Button pour doubler Felipe Massa ont montré les limites de ce système. Plusieurs pilotes en ont en revanche profité pour se rapprocher dans la ligne droite principale, puis pour tenter une attaque au freinage du virage 3.

« Il est trop tôt pour juger (l'aileron mobile), » indiquait Sam Michael, directeur technique de Williams, après la course. « Il apporte un bénéfice pour les dépassements quand il est bien réglé. »

Une idée plus claire à Sepang

Le Grand Prix de Malaisie devrait donner une meilleure idée de l'apport de l'aileron arrière mobile. Il y a de longues lignes droites sur cette piste, ce qui le rendra plus utile en essais et en qualifications, où les pilotes peuvent l'utiliser quand ils le souhaitent, mais aussi en course pour tenter un dépassement.

« Il y a trois longues lignes droites donc il faudra régler la voiture pour qu'elle soit efficace dans ces portions, » précise Sam Michael. « Nous pensons que l'aileron arrière mobile aura une plus grande influence sur les dépassements, plus qu'en Australie. »

- Toutes les infos sur le Grand Prix de Malaisie 2011, l'aileron arrière mobile, Sam Michael et Williams

Plus d'infos

Pour garder un œil sur l'actualité, rendez-vous dans notre section news ou sur l'application gratuite Sport Auto sur Android

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez