F1 - Pirelli prévoit quatre arrêts en Malaisie

F1 - Au moins trois arrêts en course à Sepang

Les pilotes devraient faire jusqu'à quatre changements de pneus en Malaisie selon Pirelli. La marque va tester des pneus de développement vendredi.

L'endurance des pneus Pirelli a surpris à Melbourne. Certains pilotes craignaient de devoir faire quatre arrêts mais les leaders ont réussi à n'en faire que deux, et Sergio Pérez s'est contenté d'un seul changement de pneus.

La situation devrait être différente à Sepang. Avec ses courbes rapides et sa forte chaleur, ce circuit devrait provoquer une dégradation des pneus beaucoup plus rapide.

« Nous avons toujours dit que nous envisagions deux ou trois arrêts en Australie, mais en Malaisie je pense que nous en aurons trois ou quatre, » prévient Paul Hembery, le patron de Pirelli Motorsport.

Les équipes vont tester des pneus de développement

Les équipes ont en général trois trains de pneus pour le vendredi, deux de durs et un de tendres. Pirelli a reçu l'autorisation d'utiliser des pneus de développement lors des Grands Prix. En Malaisie, chaque pilote aura donc deux trains de pneus durs supplémentaires. Il s'agit de pneus que la marque pourrait introduire en course dans l'avenir.

« Vu que les essais sont interdits pendant la saison, cela nous donne l'opportunité de recueillir plus de données et d'informations, et cela donne une idée aux équipes de ce qu'elles pourraient avoir dans l'avenir, » précise Hembery.

Pirelli avait déjà fourni un train de pneus de plus en Melbourne, mais il s'agissait des pneus durs classiques.

De la Rosa en piste à Istanbul

Pirelli continue également de développer ses pneus avec sa Toyota TF109. Pedro de la Rosa roule depuis dimanche à Istanbul pour préparer les pneus qui seront utilisés dans l'avenir.

- Toutes les infos sur le Grand Prix de Malaisie 2011, Pirelli et Paul Hembery

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez