F1 - Vettel ravi d'avoir tenu tête à Hamilton

F1 - Espagne 2011 - La course - Red Bull

Sebastian Vettel a eu beaucoup de mal à contenir Lewis Hamilton pour s'imposer en Espagne. Mark Webber n'est que quatrième à l'arrivée.

Sebastian Vettel était deuxième sur la grille. Au départ, il a pris l'avantage sur Mark Webber mais il a été doublé par Fernando Alonso. Il est resté au contact de l'Espagnol dans les deux premiers relais, avant de le doubler à son deuxième arrêt.

Durant tout le reste de l'épreuve, l'Allemand a résisté à Lewis Hamilton, pour s'imposer. A noter que pour que sa stratégie fonctionne, il a dû doubler Jenson Button, Felipe Massa et Nico Rosberg en piste après son premier arrêt.

Mark Webber a perdu des places tout au long de la course. Il n'était que troisième après le premier virage et il a été doublé par Hamilton lors des premiers arrêts. Button a pris l'avantage en piste après son quatrième arrêt. L'Australien a gagné une position en profitant de la mauvaise stratégie d'Alonso. Le poleman est finalement quatrième à l'arrivée.

Les deux pilotes ont rencontré des problèmes de KERS durant la course.

Sebastian Vettel - Vainqueur

« C'était une course assez dure aujourd'hui, » estime le champion du monde. « Au début de la course, je pensais avoir pris un bon départ, je ne sais pas d'où Fernando est sorti ! Il est parti derrière moi, 16 mètres derrière, et à la moitié de la ligne droite nous étions déjà côte-à-côte. Il est passé à l'intérieur de Mark et je suis passé à l'extérieur, donc il menait au premier virage. »

« Je n'ai pas pu le doubler en utilisant l'aileron mobile, mais nous l'avons eu lors des arrêts. Assez tôt, les gens ont utilisé tous leurs pneus tendres, donc nous avons pris les pneus durs vers la moitié de la course. Il semble que les McLaren était très fortes : ils sont restés en piste plus longtemps, avec une stratégie différente, ce qui les a fait remonter derrière nous. »

« A partir de là, je savais que ça serait très, très serré, les dix derniers tours ont été comme en Chine. Mes pneus étaient finis et j'espérais que ce soit la même chose pour Lewis, parce qu'il revenait et il semblait beaucoup plus rapide, surtout dans le dernier secteur. »

« A la fin des lignes droites, il était près dans mes rétroviseurs, donc je ne savais pas si je devais me défendre. C'était très serré, mais dans les deux derniers tours, j'ai pu tenir. Le KERS marchait par intermittence, ce qui signifie que je jouais beaucoup sur la répartition des freins. »

« McLaren et surtout Lewis nous ont compliqué la vie aujourd'hui. C'est un soulagement de passer la ligne et de savoir qu'on l'a fait, donc je suis très, très heureux. C'est un superbe résultat après hier et une confirmation que nous sommes forts mais que, comme prévu, McLaren et Ferrari nous compliquent la vie. Je suis très content aujourd'hui. »

Mark Webber - 4ème

« Je ne pense pas que mon départ a été mauvais, mais celui de Fernando a été phénoménal, » estime l'Australien. « Évidemment, ce n'était pas le départ prévu et c'était un peu un jeu d'échecs. Les gens suivaient les arrêts des autres et il se passait peu de choses en piste. »

« Au final, je termine à 40sec de Lewis et Seb. C'était une journée intéressante et ça montre à quel point les écarts sont faibles. Nous avons été frustrés par Fernando, qui semblait s'arrêter en même temps que moi à chaque fois ! A certains moments j'étais plus rapide, à d'autres non, c'était comme ça aujourd'hui. »

Plus d'infos

- Retrouvez toutes les infos sur le Grand Prix d'Espagne 2011, Red Bull, Sebastian Vettel et Mark Webber
Gardez un œil sur l'actualité dans notre section news ou sur nos applications gratuites sur Android, Bada et iPad

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez