F1 - Mosley fortement opposé au GP de Bahreïn

F1 - Max Mosley ne veut pas du GP de Bahreïn

Max Mosley espère que le Conseil Mondial de la FIA se prononcera contre l'organisation du Grand Prix de Bahreïn. Il y voit un danger pour l'image de la F1.

Le Conseil Mondial de la FIA se réunit ce vendredi à Barcelone pour prendre une décision sur l'organisation du Grand Prix de Bahreïn cette année.

La contestation populaire reste fortement réprimée dans le pays et Max Mosley, Président de la FIA entre 1993 et 2009, espère que la Formule 1 ne se rendra pas à Bahreïn cette saison.

« Si j'étais Président aujourd'hui, la F1 aurait à me passer sur le corps pour aller à Bahreïn, » a déclaré Mosley à ESPNF1. « Ce n'est pas possible. »

« Le Grand Prix sera utilisé pour présenter une image erronée de Bahreïn. Ils seront tentés d'utiliser le Grand Prix pour soutenir ce qu'ils font, en utilisant presque la F1 comme un instrument de répression. »

« Un désastre dans la communication »

Le Grand Prix est l'un des seuls évènements avec un retentissement mondial à Bahreïn, et Mosley estime qu'organiser la course pourrait apparaître comme un soutien au régime.

« Il n'y a qu'une seule raison qui fait que la F1 est à Bahreïn, est c'est une raison politique, » précise Mosley. « Y aller serait un désastre dans la communication et les sponsors voudraient que leur nom soient retirés des voitures. »

- Toutes les infos sur le Grand Prix de Bahreïn 2011 et Max Mosley

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 03 juin 2011 à 14:06 Nicolas dit : En même temps, aux dernières nouvelles, il aime bien se faire passer sur le corps... lol