F1 - Alonso croît en ses chances au championnat

F1 - Allemagne 2011 - La course - Ferrari

Fernando Alonso estime que la deuxième place était le meilleur résultat possible au Nürburgring. Le pilote Ferrari est ravi d'avoir battu les Red Bull.

Fernando Alonso a doublé Sebastian Vettel au départ mais l'Allemand a repris l'avantage rapidement et l'Espagnol a chuté au quatrième rang. Il a réussi à repasser devant quelques tours plus tard. Après son deuxième arrêt, Alonso a repris la piste en tête mais Lewis Hamilton l'a doublé immédiatement. Il prend finalement une belle deuxième place. Il croît encore au championnat.

Felipe Massa a eu une course plus discrète. Il était sixième en début d'épreuve, après avoir été doublé par Nico Rosberg. Il est remonté au quatrième rang, devant Sebastian Vettel, après la première vague d'arrêts. L'Allemand est repassé devant lui à un tour de l'arrivée, quand ils ont changé de pneus en même temps.

Fernando Alonso - 2ème

« Après une deuxième place comme celle là, il est facile de dire que ça aurait pu être mieux, mais je suis quand même satisfait, » déclare l'Espagnol. « Nous devons progresser en qualifications, parce que nous avons un bon rythme de course et je ne pense pas qu'il y a le moindre doute à ce sujet. »

« Tout s'est bien passé aujourd'hui : le départ, les arrêts et la stratégie. Il nous manque toujours quelque chose les samedis, parce qu'hier nous étions à trois ou quatre dixièmes, mais je pense que nous pouvons également progresser sur ce front. »

« Aujourd'hui, Hamilton était plus rapide donc bravo à lui et à son équipe : quand j'étais derrière lui, j'attaquais autant que possible, mais je n'ai pas pu revenir très près. Même si je suis ressorti devant lui au deuxième arrêt, je n'avais aucune adhérence et il a pu me doubler à l'extérieur : immédiatement, il a creusé un écart de quelques secondes. »

« Aujourd'hui, nous étions clairement supérieurs à Red Bull en termes de performances et c'est important, vu où nous étions au début du championnat. Ça ne veut pas dire que ce sera encore le cas dans les prochaines courses, mais la situation redevient normale. »

« Le championnat ? Je ne le regarde pas, mais il y a une chance, ça dépend d'arrivées sur le podium en espérant que Vettel n'y est pas. »

« Pourquoi je me suis arrêté sur le côté de la piste à l'arrivée ? L'équipe m'a demandé de couper le moteur par précaution et heureusement Mark était à côté et il s'est arrêté pour me faire monter. Je ne sais pas comment il a su que je coupais le moteur, peut-être qu'il a un bouton sur sa radio pour entendre mon ingénieur ! »

Felipe Massa - 6ème

« C'était une bonne course, dans laquelle j'ai été dans une lutte avec Vettel durant de nombreux tours, » se réjouit le Brésilien. « C'est dommage d'avoir perdu du temps derrière Rosberg : la Mercedes est l'une des voitures les plus dures à doubler parce qu'elle est très rapide dans les lignes droites. »

« L'aileron arrière mobile n'étais pas d'une grande aide ici, à tel point que je l'ai doublé lui et Vettel au freinage au virage 1, où on ne peut pas utiliser l'aileron mobile. »

« Évidemment, il aurait été préférable de rester devant le champion du monde à la fin, mais au dernier arrêt il y a eu un problème d'écrou sur la roue arrière gauche qui m'a coûte quelques secondes : ces choses peuvent arriver et les critiques n'apportent rien. »

« J'ai pris un bon départ, mais après Vettel a fermé la trajectoire à l'intérieur et j'ai tenté de passer à l'extérieur, parce qu'il n'y avait pas d'autre endroit où aller si je voulais gagner quelques places. En fait, j'ai ai perdu une par rapport à Rosberg. »

« Maintenant nous allons à Budapest : nous aurons les pneus les plus tendres là bas, et espérons une météo plus estivale, ce qui devrait nous aider. Nous devons continuer sur cette voie et nous obtiendrons des satisfactions, j'en suis certain. »

Plus d'infos

- Retrouvez toutes les infos sur le Grand Prix d'Allemagne 2011, Ferrari, Fernando Alonso et Felipe Massa

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez