Publié le 14/10/2011 à 11:47

Lotus n'est pas à vendre

Proton Genii Lotus Cars

Proton, propriétaire de Lotus Cars, assure que le petit constructeur en quête de "buzz" n'est pas à vendre.

A défaut de vendre des voitures, la marque Lotus sait/fait parler d'elle. Proton, assure que son poulain de Norfolk n'est pas à vendre. Pourtant la transaction serait très simple puisque le principal intéressé par un rachat du constructeur de voiture sportive serait l'investisseur principal de l'écurie de F1 Lotus-Renault, Genii Capital. Des rumeurs dans le milieu financier automobile prétendaient que Gérard Lopez, fondateur de Genii Capital, serait en passe d’acquérir des parts dans le petit constructeur. Proton, propriétaire de Lotus Cars, partenaire de Genii en F1 et sponsor à 25% de l'écurie Lotus-Renault est catégorique sur le rachat: "tout est faux, ce ne sont que des spéculations".

Fabriquer et vendre des voitures !

Genii se verrait sans doute bien propriétaire de la marque anglaise. Mais Proton martèle: "les relations entre Proton et Genii Capital n'ont jamais été aussi bonnes. Notre priorité est d'assurer le plan de redressement de Lotus Cars, conformément au calendrier (…). Proton et Lotus ont atteint un stade où le marché attend les nouveaux produits (les journalistes attendent aussi, ndrl.) toute notre énergie et nos efforts doivent être canalisés vers la réalisation de cet objectif essentiel.

Donc. Cinq nouveaux modèles, un nouveau moteur maison et si possible, un peu plus de clarté dans le catalogue.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 15 octobre 2011 à 11:13 Antho69 dit : Avec leurs projets d'avenir il manquerai plus qu'il soit à vendre !