Publié le 23/11/2011 à 14:42

Porsche 911 "1969" Type 964 par Singer. Etrange réussite

Porsche 911 1969 Type 1964 par Singer

L'atelier Singer vient de présenter sa quatrième création. L'idée première court toujours: rajouter l'ABS et un lecteur MP3 sans dénaturer l'objet 911 original.

Singer Vehicle Design, ou SVD, est un atelier rompu à l'art de la restauration. Ce garage californien propose un service au delà de la remise en état. En exploitant des bases Porsche passées, Singer reconditionne les 911 pour aboutir à un véhicule aux performances et au confort similaire à celui d'une 911 des années 2000. Sacrilège dites-vous ? Pas vraiment, puisque le travail n'est pas fait au détriment du style, de l'allure, et surtout des principes Porsche. Par ailleurs l'ADN "Hergestellt in Zuffenhausen" reste le même: il s'agit juste d'une mise-à-jour, très importante, sur une 911 "d'avant" tout en lui donnant le look d'un 911 d'encore avant. L'allure sans les contraintes en somme.

Châssis de 911 964

Présentées récemment à Los Angeles, la 911 "911" sur base 964 (donc 1989-1994) de Singer et la première reconstruction à recevoir un châssis si récent. Auparavant, SVD privilégiait une reprise de châssis "d'ancienne" en le modifiant quasi intégralement. Ici, la base de 964 est reconditionnée pour s'aligner sur les exigences du 21ème siècle. Suspensions, direction et freinage sont remplacés et fournis par Growit3D, sous les conseils de l'ingénieur de SVD Jae Lee. La carrosserie n'est pas volée à une 911 des années 60-70, mais refaite en carbone par Aria Group. Les jantes sont des répliques des "Fuchs" modifiées par Harvey Weidman.

Un bloc fabriqué par Cosworth

L'intérêt de ces répliques/hommages est la configuration du moteur. Au lieu de reprendre le flat-six atmosphérique refroidi par air, Singer préfère installer un bloc reconstruit par Cosworth. Au choix: trois cylindrées correspondant aux utilisations de la clientèle. Touring, un 3,6 litres de 300 chevaux, Sport, un 3,9 litres de 360 chevaux et Cup, réalésé à 4,0 litres pour plus de 400 chevaux. Le moteur est associé à une boite six G50 avec un différentiel à glissement limité, le tout collé à un volant moteur forgé et allégé par Copans. L'électronique moteur/châssis et l'injection sont réglés par Apex alors que l'échappement est en inox, sur mesure.

Très cher

A l'intérieur, cette réplique très améliorée –rappelons que l'idée n'est pas de faire un jumeau parfait, mais un meilleur clone- reçoit un habillage d'ancienne 911 reconstruit par Little John's Interior Concepts et Ray Ray Griggs. L'instrumentation complète est américaine, fournie par North Hollywood Speedometer. Il manquerait la climatisation au programme, sinon, l'ancienne 911 propose les éléments de confort récents, tel un meilleur système audio et de ventilation. Les répliques comme cette 911 sur châssis de 964 se fabriquent à la demande. Les prix sont évidemment exorbitants, entre 190,000 et 300,000$, soit entre 140,000 et 225,000€, largement au dessus d'une bonne occasion.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 25 novembre 2011 à 19:18 petitmarmotin dit : Je suis surpris de voir l'inscription "Porsche" sur le bloc moteur alors que celui-ci est d'après l'article fabriqué par Cosworth... Ont-ils reçu la bénédiction de Porsche ??

mercredi 23 novembre 2011 à 18:47 gtr dit : j'aimerais bien la voire en verssion targa ou RS!!!