Toyota Supra : confirmation d’un ingénieur Toyota

Toyota Supra GT 86 Akio Toyoda

Toyota pourrait prolonger la lancée GT 86 en entrainant deux nouveaux modèles, dont une nouvelle Supra.

L’ex-sportive bien équipée de Toyota s’est cantonnée à quatre chapitres terminés au début des années 2000. Le coupé en propulsion reste, pour les générations les plus jeunes, la voiture par excellence de Fast & Furious, autant dire que ce n’est pas lui rentre service, ni honneur. La Supra, au dessus à tous points de vue de la Celica, était la solution de Toyota pour contrer Nissan et la 300ZX, plébiscitée par le marché européen. La réorientation de Toyota vers les réalités « éco-logiques/nomiques » a purement scellé le destin de la sportive en 2002. Sauf que, le partenariat avec Subaru sur le duo BRZ/GT 86 change la donne.

Au dessus, en dessous

Tetsuya Tada, déjà cité dans nos pixels pour avoir le premier confirmé l’arrivée d’une Toyota GT-86 Turbo relance la machine à rêves en évoquant une suite à la Supra. Toyota, dont le président Akio Toyoda tourne sur le Nürburgring en Lexus LFA (ou en Aston Martin Zagato), est une marque qui souhaite redonner du plaisir de conduire (lire article de nos confrères d’autoplus.fr à ce sujet) à ses clients. L’un des ingénieurs du développement moteur de la GT 86, Testuya Tada affirme que deux modèles sont en prévision dans la section sportive de Toyota. L’un serait « au dessus » et l’autre « en dessous » de la GT 86.

MR et Supra. Tout un programme

En invoquant les modèles passés, voyons ici une MR et une Supra. L’important est de voir ce que le partenariat moteur avec Subaru peut encore donner. Ensuite, Toyota, entre Lexus, Gazoo et TRD possède suffisamment d’ingénieurs passionnés pour (re)faire une Supra digne de la MK3 des années 90.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez