Divers - Les 11 infos les plus insolites de 2011

Divers - Le top 10 des infos décalés de 2011

L'actualité a été riche dans le monde du sport automobile en 2011. Alors que l'année se termine, sportauto.fr revient sur les informations les plus décalées.

Le sport automobile est un monde de haute de technologie, avec une pression importante sur les pilotes et les équipes pour obtenir de bons résultats. Mais parfois, des situations inédites viennent troubler le déroulement prévu.

A la veille du passage à 2012, sportauto.fr a compilé les moments les plus insolites vus au cours de l'année.

Bleekemolen court après sa roue

Durant les qualifications de Baltimore en ALMS, Jeroen Bleekemolen perd une roue. Le nombre de pneus est limité et le Néerlandais décide donc de s'arrêter, de sortir de voiture et d'aller chercher sa roue. Il ouvre ensuite la porte du passager et y place la roue.

Bleekemolen parvient à revenir aux stands sur trois roues. La quatrième est sortie de la voiture, refixée et le pilote peut reprendre la piste... pour signer la pole.

- Vidéo: Bleekemolen court après sa roue

Solberg remplacé par son copilote

Quand débute la Power Stage du Rallye de Suède, tout le monde s'étonne de voir Petter Solberg sur le siège passager de sa Citroën DS3 et Chris Patterson, son copilote, au volant. Deux jours plus tôt, Solberg a dépassé la vitesse autorisée sur un parcours de liaison, sur une route ouverte. Son permis lui a été retiré mais la législation suédoise permettent de rouler pendant encore 48h avant que la sanction ne soit effective.

Solberg peut donc disputer l'intégralité du rallye, sauf cette dernière spéciale. Patterson prend le relais et il parvient à tenir un bon rythme, permettant à son pilote ne perdre qu'une place au classement général.

- Pourquoi Patterson a remplacé Solberg

Duel d'ambulanciers pour Schumacher et Rosberg

Mercedes a souvent réalisé des publicités décalées autour de son engagement en sport automobile, en mettant en scène la rivalité entre Fernando Alonso et Lewis Hamilton, et désormais entre Nico Rosberg et Michael Schumacher, notamment dans un restaurant l'an dernier.

Dans une nouvelle publicité, une voiture tombe en panne. A son bord, une femme enceinte et le futur papa. Les deux pilotes Mercedes arrivent et le couple débat sur celui qui serait le plus rapide pour les conduire à l'hôpital. Mercedes a dû utiliser des effets spéciaux pour cette publicité, puisque Rosberg et Schumacher n'ont pas tourné leurs séquences le même jour.

- Vidéo: Une nouvelle pub décalée pour Mercedes

Barrichello a du mal à rejoindre l'Australie

Rubens Barrichello a eu peur de ne pas pouvoir rejoindre Melbourne pour le lancement de la saison. Le pilote Williams a quitté le Brésil avec son avion privé et il devait prendre un avion de ligne à Buenos Aires, mais il est resté coincé en Argentine à cause d'un problème à l'aéroport. Il a alors envisagé de passer par Santiago, au Chili, puis d'aller en Uruguay en bateau pour enfin prendre un avion vers l'Australie.

En quittant Buenos Aires par taxi, il a appris que l'aéroport allait rouvrir. Il a donc fait demi-tour, mais il a dû attendre 15 heures dans l'aéroport...

- Barrichello a eu du mal à atteindre Melbourne

Button perdu entre les deux Lotus

L'une des situations les plus ubuesques de la saison a été provoqué par le conflit autour de l'utilisation du nom Lotus, pourtant encore absent de la F1 il y a encore deux ans, avec d'un côté Team Lotus, qui avait racheté le nom de l'équipe de Colin Chapman, et Lotus Renault GP, anciennement Renault et liée au constructeur Lotus.

En conférence de presse à Sepang, Sebastian Vettel a alterné les termes « Lotus » et « Renault » pour parler de Lotus Renault GP. Jenson Button, visiblement confus, a demandé à Nick Heidfeld comment il devait appeler l'équipe. Durant le reste de la conférence, il a fait attention à bien utiliser le terme « Lotus Renault GP ».

- Button perdu entre les deux Lotus

Fernando Alonso se moque de Mark Webber

Cette année, le Gala FIA a été organisé en Inde, au lieu de la traditionnelle cérémonie à Monaco. Les trois premiers avaient l'obligation de s'y rendre et Fernando Alonso, qui a perdu la troisième place au profit de Mark Webber lors de la toute dernière course, n'était visiblement pas déçu d'éviter un nouveau long voyage.

A la veille de son départ pour l'inde, Webber a reçu un SMS de l'Espagnol, qui se moquait de ce nouveau déplacement imposé.

- Quand Alonso se moque des voyages de Webber

Sebastian Vettel tond un mouton

Pour lancer la saison en Australie, Red Bull a organisé plusieurs opérations promotionnelles décalées. Mark Webber et Daniel Ricciardo ont fait un barbecue sur la plage mais surtout, Sebastian Vettel s'est rendu dans une ferme.

L'Allemand a ainsi pu approcher des kangourous et à apprendre à tondre un mouton. Red Bull a filmé cette scène assez inhabituelle pour un champion du monde.

- Vidéo: Vettel tond un mouton !

Ferrari donne un nom de camion à sa monoplace

En 1991, Alain Prost a perdu sa place chez Ferrari pour avoir comparé son comportement à celui d'un camion. Vingt ans plus tard, la Scuderia a fait un clin d'oeil involontaire à l'histoire... en donnant un nom de camion à sa monoplace !

Ferrari a nommé sa voiture F150, le nom d'un pick-up de Ford, qui a demandé à la Scuderia de changer l'appellation. La Scuderia a tenté de résister avant de discrètement rectifier le tir. La monoplace est devenue la F150th Italia puis la 150° Italia.

- La Ferrari change encore de nom

Une Red Bull dans l'Himalaya

Comme chaque année, Red Bull a effectué de nombreuses démonstrations aux quatre coins du monde. La plus spectaculaire a été effectué le jour où Sebastian Vettel a conquis son deuxième titre.

Neel Jani a pris le volant d'une Red Bull dans le col de Khardung La dans la chaîne de l'Himalaya, où se trouve la route la plus élevée sur terre, à 5 600m. L'équipe autrichienne a tourné une vidéo très spectaculaire.

- Vidéo: Red Bull en démo dans l'Himalaya

Franz Tost ne respecte pas le couvre-feu

Cette année, la FIA a imposé un couvre-feu chaque nuit sur les courses, pour éviter que des mécaniciens ne travaillent toute la nuit. A Singapour, une course nocturne, les horaires étaient décalés et plusieurs équipes se sont faites piégées, en commençant à travailler trop tôt.

Chez Toro Rosso, l'erreur a été commise par le patron de l'équipe, Franz Tost, qui est entré trop tôt sur le circuit le vendredi. L'équipe n'a pas été pénalisée puisque la FIA a autorisé quatre jokers sur l'ensemble de la saison.

- Toro Rosso n'a pas respecté le couvre-feu

Les excédents de bagage de McLaren

Paddy Lowe, le directeur technique de McLaren, a l'habitude d'arriver plus tard que les autres ingénieurs de l'équipe sur les courses. Il est donc souvent chargé d'apporter les pièces construites au dernier moment, en excédent de bagage. Il en avait huit en Chine et il a reconnu que la situation était parfois difficile, un paquet contenant un aileron avant étant parfois trop gros pour passer les portes des aéroports.

McLaren n'est pas la seule équipe à employer cette méthode. Paddy Lowe a l'habitude de croiser des ingénieurs de Red Bull eux aussi très chargés en pièces aérodynamiques.

- McLaren fait évoluer la MP4-26 très vite

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez