Akio Toyoda au volant du GT 86

Le président de Toyota adore savoir de quelle teneur sont ses produits. Bon pilote, voire… très bon pilote, il enchaine quelques tours à bord d'"Hachi-Roku".

D'abord, acceptez nos excuses pour la qualité suspecte de la vidéo. Il est impossible de trouver une meilleure version de cette passe d'armes entre le PDG et son nouveau jouet. Curieusement montée dans une qualité de son déplorable, il s'agit sans doute d'une captation vidéo d'un écran, ce que l'on appelle un "screener". Néanmoins, il s'agit de la preuve irréfutable que le président de Toyota, extrêmement discret, teste lui-même certains des produits développés par ses ingénieurs. Mieux encore, il essaie la GT 86 dans des conditions très difficiles, n'hésitant pas à malmener le produit dans tous les sens. Au moins, en interview, voilà un homme qui sera difficile à prendre par surprise. Un regret, malgré la LFA dans les cartons de Lexus, on regrette un peu que la GT-R ne soit pas badgé Toyota pour voir ce dont serait capable Toyoda San au volant de Godzilla.

Votez pour lui !

Sur neige, sur bitume et sur terre, Akio Toyoda teste "à fond" cette version définitive de la GT 86 "Hachi-Roku". Pour rappel, ce coupé est coproduit par Subaru et Toyota. Un moteur flat-four (quatre cylindres à plat) 2.0 L 200 ch cherche à rapprocher l'avant de l'arrière de la voiture en tirant au maximum sur le différentiel. Egalement dans le registre du souvenir, Akio Toyoda était engagé aux 24h du Nürburgring cette année dans une des Aston Martin V12 Zagato. Il avait prêté son baquet de LFA à Ulrich Bez, amis de paddock et PDG concurrent stationné à Gaydon.

Une vidéo d'un président hyperactif à voir sur ce lien ou ci-dessous.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 11 février 2012 à 09:13 Jojo dit : Travers de porc au caramel... ;-)