Genève 2012: Audi RS4 Avant

Genève 2012 Audi RS4 Avant quattro

Le mythe se réécrit et sa première lecture se fera au salon de Genève. Audi présente une version RS de la familiale en break, avec le même moteur devant.

Deux Audi RS4 se sont succédées au gré des générations. A part la "B6" qui n'a pas eu droit au blason RennSport, toute les A4 depuis la B5 ont été déclinées en break sportif, avec quelques exceptions en berline et cabriolet. L'architecture rêvée pour ce bête reste le break, l'Avant comme on dit de l'autre coté du Rhin dans les murs d'Ingoldstadt.


Audi présentera à Genève sa nouvelle RS4 et, pour l'occasion, conserve le même moteur que dans la génération précédente B7 en rajoutant 30 chevaux de plus au V8.

15 ans de service ?

En 1998, la première RS4 type B5 arrive avec un V6 2.7 380 ch, Audi ne renouvelle pas l'expérience pour la génération B6 en laissant à la S4 de 2002 le soin de couronner la gamme avec un V8 4.2 L FSI 344 ch. C'est la B7 qui reprend le RS en lançant en 2006 une version tarée à 420 ch du V8 4.2 L FSI. Ce même bloc reste à 344 ch dans la S4 B7. Aujourd'hui, la nouvelle génération d'A4, type B8 possède les deux blasons sport avec la S4 en V6 3.0 TFSI à 333 ch alors que la nouvelle RS4 culmine en haut de tableau avec le même V8 vieux de 15 ans… en effet, sa première exploitation date de l'A8 en 1997, alors à 300 ch.

Le FSI est arrivé

Il est cruel et incohérent de condamner ce moteur au passé. A l'époque, c'était un "simple" atmosphérique de 4.172cc, alors qu'aujourdhui, le FSI recouvre les culasses pour une cylindrée légèrement plus basse de 4.163cc. Ce qu'il faut retenir, c'est que la RS4 exploite le même moteur que la RS5 avec 450 ch, soit 30 de plus que sur la précédédente en 2006 à 420 ch. La puissance maximale atteinte à 8.250 tr/min côtoie la crête de couple réglée à 430 Nm entre 4.000 et 6.000 tr/min. Concernant les performances, Audi assure un 0-100 km/h en 4.7 s pour une V-Max limitée à 250 km/h. L'option de faire sauter la bride existe et permet de tutoyer les 300 km/h en s'arrêtant deux points de permis avant (à 280 km/h donc).

Torsen, quattro... une RS quoi

Audi couple son V8 à l'efficace boite S-Tronic 7 rapports qui se commande par les palettes, le pommeau ou automatiquement. Nouveauté sur la RS4: la présence d'un Launch Control pour les départs efficaces. La transmission de la puissance passe par le système quattro assisté de plusieurs différentiels Torsen. Au milieu, l'un d'eux réparti la puissance entre les roues avant et arrière, par défaut bloqué à 40:60. Selon la situation, 85% de la puissance peut être transmise à l'arrière et 70 % devant.

Nouveaux disques de freins

Concernant la construction, Audi fait uniquement confiance à son Audi Space Frame, garantissant la science du châssis aluminium. Plus base de 20mm comparée à l'A4 Avant, la RS4 est aussi plus longue de 20 mm et plus large de 24 mm. Posée sur des jantes 19 pouces, elle lance pour la première fois de série des disques de freins crénelés de 365 mm devant (pas de donnée pour l'arrière). Plus léger de 3 kilos, ces disques diffusent mieux les dégrées. L'option des disques carbo-céramique existe et passe le diamètre à 380 mm. Peu importe le choix des disques, 2X6 pistons s'occupent de l'arrêt de la roue, en 20 pouces en option.

Un simple break

Extérieurement, à part deux sorties ovales à l'arrière, traditionnelles, Audi préfère rester discret en laissant l'esthétique du break sportif agir. La nouvelle calandre Audi est posée sur un pare-chocs largement ouvert, on déplore la perte des gros passages de roue élargis. Même note à l'intérieur qui remplace les sièges par deux baquets enveloppant. Carbone, aluminium et surpiqûres, on retrouve les codes esthétiques des modèles RS des anneaux. L'écran central du MMI intègre désormais un chrono/meilleur tour et la température de l'huile. Premier exemplaires vendues en Allemagne fin 2012 pour 76.600€. En France, on devrait approcher les 85.900€.

Une première à voir au salon de Genève à partir du 6 mars prochain.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)9

dimanche 04 mars 2012 à 22:57 Dada19 dit : Vous trouver sa beaux ?????? Elle est IMMONDE ouais . Vive BMW!!!!!

vendredi 02 mars 2012 à 07:06 Cocorico dit : Moteur qui a plus de 15 ans, ho ! On m aurai trompee ? Ca fait combien De temp que je vois marque 316 318 320 325 sur les bm, si ont compte bien, mais j ai pas envie ,ont ne dois pas etre loint du double pour ne cite qu elle

jeudi 16 février 2012 à 22:36 Jules dit : Banal ... La division M BMW est largement en avance !! Pourquoi un break?? encore enormement travail face au BMW !!!

jeudi 16 février 2012 à 09:45 Davidcoach dit : Ce V8 a en fait Plus de 15ans car sa première exploitation était sur la toute première S4 sur base d'Audi 100. Elle se faisait en 2.2l turbo 230cv et 4.2l V8 280cv. Déjà à l'époque le 2.2l marchait mieux...

jeudi 16 février 2012 à 07:34 arny06 dit : Elle est magnifique c'est sur!!! Mais en france... A quoi ca sert? Pour l'exploiter faut aller sur circuit... Super! Un break sur circuit! Alors mis a part faire le kéké et dire je roule en RS4...

jeudi 16 février 2012 à 01:06 Krisnet dit : Si c est comme la RS5 on doit pouvoir esperer 390 cv reels. Un RS se doit d'etre turbocompressée, parole d ex possesseur de RS4 qui roule de tps en tps en TT-RS.^^

mercredi 15 février 2012 à 21:42 Julesdu68 dit : Jolie voiture c'est sur ! Mais une chose est sure aussi c'est qu'Audi ne fait pas dans l'originalité, ca en devient presque lassant.

mercredi 15 février 2012 à 18:54 anonyme =) dit : Elle est magnifique! Bravo Audi!

mercredi 15 février 2012 à 15:17 M420cv dit : Je l'attend avec impatience...

poool/views/script not found