Publié le 13/03/2012 à 17:08

F1 - Règlement technique: ce qui change en 2012

F1 - Les nouveautés du règlement technique 2012

A quelques jours du début de la saison 2012, sportauto.fr fait le point sur toutes les nouveautés du règlement technique, avec deux changements majeurs.

Le règlement technique est stable depuis les gros changements de la saison 2009. Comme chaque année, la FIA a quand même effectué plusieurs ajustements afin de limiter la course au développement dans certains domaines domaines, et d'améliorer la sécurité.

Le changement le plus visible concerne la hauteur du nez, qui a poussé plusieurs équipes à y placer une bosse. Le changement le plus important est un peu moins visible, avec l'interdiction des diffuseurs soufflés. Les équipes ont toutes perdues beaucoup d'appuis aérodynamiques.

Voici toutes les nouveautés dans le règlement technique pour la saison 2012:

La fin des diffuseurs soufflés

Les diffuseurs soufflés étaient un élément clé de la performance lors des deux dernières saisons. Diriger les échappements vers le diffuseur permettait d'y envoyer de l'air chaud, qui circule plus rapidement, ce qui augmentait les appuis aérodynamiques.

La FIA a interdit ce concept en obligeant à replacer les échappements au dessus de la carrosserie. Il est également interdit d'adopter des cartographies moteur qui permettent de dégager en permanence de l'air, et donc de la chaleur.

Mercedes a constaté que l'article sur cet élément comportait 89 mots en 2011, contre 954 cette année. La FIA a souhaité éviter au maximum de laisser des failles dans sa règlement.

Un nez plus bas

Le nez doit désormais être à 550mm du plan de référence, soit 75mm de moins que l'an dernier. En abaissant les nez, la FIA espère éviter qu'une voiture ne se soulève en cas de choc, comme Mark Webber à Valencia en 2010.

Cette nouvelle contrainte est néfaste pour l'aérodynamique. Afin de garder des nez les plus hauts possibles, toutes les équipes, sauf McLaren et Marussia, ont adopté la solution peu élégante de la bosse au niveau des suspensions, la partie où se termine le nez.

Et aussi...

Afin de limiter l'escalade des coûts dans les technologies pour accélérer les changements de pneus, la FIA a interdit l'utilisation de l'hélium dans les pistolets pneumatiques.

Les bras de suspension à l'arrière ne peuvent désormais passer que par une ouverture dans la carrosserie, ce qui réduit l’efficacité aérodynamique.

Les deux câbles de sécurité retenant les roues doivent maintenant avoir deux points d'ancrage distincts, pour limiter encore plus le risque qu'une roue ne s'arrache.

Le plancher de la voiture soit être plat, avec une tolérance qui passe de 5mm à 3mm.

- Toutes les infos sur la FIA

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez