F1 - Maldonado s'offre un incroyable succès

F1 - Espagne 2012 - La course

Pastor Maldonado a créé une immense surprise en remportant le Grand Prix d'Espagne, devant Fernando Alonso, Kimi Räikkönen et Romain Grosjean.

Pastor Maldonado est en pole après la pénalité de Lewis Hamilton, devant Fernando Alonso, Romain Grosjean, Kimi Räikkönen, Sergio Pérez, Nico Rosberg, Sebastian Vettel, Michael Schumacher, Kamui Kobayashi, Jenson Button et Mark Webber. Jean-Eric Vergne est 14ème et Charles Pic 20ème. Tous les pilotes partent en pneus tendres.

Au départ, Alonso passe à l'intérieur et il double Maldonado. Räikkönen prend l'avantage sur Grosjean. Pérez passe devant le Français mais ils se touchent dans le premier virage et le Mexicain crève. Derrière, Pic fait un tête-à-queue.

Rosberg prend ensuite l'avantage sur Grosjean.

Les trois leaders se détachent

Alonso termine le premier tour devant Maldonado, Räikkönen, Rosberg, Grosjean, Schumacher, Vettel, Button, Kobayashi. Vergne est déjà 10ème devant Massa. Pic est 21ème.

Derrière, Hamilton entame sa remontée. Au quatrième tour, il est déjà 17ème.

Après quatre tours, Alonso a 1,1sec d'avance sur Maldonado et 3,6sec sur Räikkönen. Rosberg est déjà relégué à 7,0sec et Grosjean à 8,5sec.

Vergne devance Massa et Webber, qui semblent plus rapides que lui.

Dans le sixième tour, Alonso commence à se plaindre de graining, des morceaux de gomme qui se détachent et qui restent à la surface du pneu, ce qui réduit l'adhérence.

Premiers arrêts très tôt

Webber fait son premier arrêt dès le septième tour. Il prend les pneus durs. Vettel fait exactement le même choix un tour plus tard.

Kobayashi change de pneus au huitième tour, Rosberg, Button et di Resta au 10ème. Button repart derrière Vettel, Alonso, Grosjean, Schumacher, Vergne, Massa et Hülkenberg au 11ème. Seuls Rosberg, Grosjean et Schumacher reprennent des tendres parmi les leaders.

Maldonado se retrouve en tête devant Räikkönen. Ils passent aux stands au 12ème tour. Maldonado prend les durs, Räikkönen les tendres.

Alonso récupère la tête

Dans le 12ème tour, Grosjean double Senna, qui ne s'est pas encore arrêté. Les deux voitures se touchent au premier virage.

Après les arrêts, Alonso mène toujours devant Maldonado et Räikkönen. Hamilton est quatrième devant Kovalainen, mais ils ne sont pas encore passé aux stands. On retrouve ensuite Rosberg, Grosjean et Senna, qui doit aussi passer aux stands.

Schumacher abandonne

Dans le 13ème tour, Schumacher percute violemment Senna au premier virage. L'Allemand abandonne et le Brésilien tente de revenir aux stands mais il doit aussi renoncer. Schumacher traite Senna d'idiot par radio.

Hamilton change de pneus au 15ème tour, pour prendre les durs. Il a encore un problème, en roulant sur un élément en repartant. Il perd quelques secondes.

Dans le 16ème tour, Rosberg s'écart et Grosjean le double très facilement.

Au 16ème tour, alors que tous les pilotes sont passés aux stands, Alonso a 2,6sec d'avance sur Maldonado et 7,3sec sur Maldonado. Grosjean est quatrième, à 19,8sec. Il devance Rosberg, Vettel, Button, Kobayashi, Webber, di Resta et Vergne.

Webber sort des points

Dans le 18ème tour, Webber perd de nombreuses places et il doit repasser aux stands pour changer d'aileron avant.

A lavant, Maldonado grignote son retard sur Alonso. L'écart tombe à 1,5sec au 21ème tour.

Deuxième vague d'arrêts

Rosberg ouvre la vague des deuxièmes arrêts, au 23ème tour. Après deux relais en tendres, il passe sur les durs. Di Resta et Vergne dont de même un tour plus tard.

En piste, Hamilton se fait très menaçant sur Massa, mais le Brésilien résiste.

Maldonado change de pneus au 25ème tour, un tour avant Button. Le pilote Williams fait de très bons chronos après son arrêt, alors qu'Alonso est gêné par le trafic. L'Espagnol fait son arrêt deux tours après son rival. Il reprend la piste derrière Maldonado !

Grosjean et Kobayashi s'arrêtent aussi au 27ème tour. Räikkönen et Vettel passent aux stands au 28ème tour.

Sur le circuit, Vettel menace di Resta pour la 13ème place.

Vettel pénalisé

Au 29ème tour, Vettel est pénalisé par un drive-through pour ne pas avoir respecté un drapeau jaune. Il double Rosberg juste après. Massa hérite de la même pénalité.

Après 30 tours, Maldonado a 7,0sec d'avance sur Alonso et 19,3sec sur Räikkönen. Grosjean est quatrième devant Hamilton, qui doit encore passer aux stands, et Vettel, qui n'a pas encore fait son drive-through.

Rosberg est septième, juste devant Button. Kobayashi est neuvième devant Hülkenberg, Webber, di Resta et Vergne.

Dans le 33ème tour, Kobayashi réussit un dépassement musclé sur Button.

Hamilton fait enfin son deuxième arrêt au 36ème tour. Il est visiblement sur une stratégie différente.

Pic pénalisé

Au 36ème tour, Charles Pic reçoit un drive-through pour ne pas avoir respecté un drapeau bleu. Il avait gêné Fernando Alonso.

A l'avant, Alonso revient sur Maldonado. L'écart retombe à 5,2sec au 38ème tour.

Troisième arrêt pour les leaders

Button est le premier des leaders à faire son troisième arrêt, au 40ème tour. En piste, Hamilton double les deux Toro Rosso en deux virages !

Pérez abandonne en immobilisant sa monoplace sur le circuit. Il avait un problème dans les stands juste avant. Pic abandonne aussi.

Rosberg, Webber et Vergne changent de pneus au 42ème tour. Maldonado les imite un tour plus tard, mais son arrêt est long à cause d'un problème à l'arrière gauche.

Pendant ce temps, Button double Massa, qui a fait un arrêt de moins.

Vettel passe aux stands au 43ème tour, et il change d'aileron avant.

Alonso passe aussi aux stands

Alonso s'arrête au 45ème tour, probablement pour la dernière fois. Il repart derrière Maldonado.

En piste, Maldonado revient sur Räikkönen, qui n'est pas encore pssé aux stands. Alonso réduit l'écart avec les deux hommes.

Au 47ème tour, Maldonado double facilement Räikkönen. Un tour plus tard, Alonso fait la même chose.

Räikkönen fait enfin son troisième arrêt au 49ème tour.

Dans le 50ème tour, Alonso est revenu au contact de Maldonado, avec moins d'une seconde de retard.

Grosjean fait enfin son troisième et dernier arrêt au 52ème tour.

Maldonado est leader devant Alonso, Räikkönen, Grosjean, Rosberg, Kobayashi, Hamilton, Button, Vettel et Hülkenberg. Vergne est 12ème.

Fin de course stratégique

Lotus a fait des relais plus longs et l'équipe s'interroge sur la stratégie de Maldonado et Alonso, qui pourraient repasser au stands. Räikkönen reprend 1,5sec au tour sur les deux leaders. Il serait assuré de la tête si les deux leaders s'arrêtaient.

A dix tours de l'arrivée, Alonso ne parvient pas à revenir suffisamment proche de Maldonado pour le menacer, mais ils conservent un bon rythme.

Au 59ème tour, Vettel réussit un beau dépassement sur Button pour la huitième place.

Après 59 tours, Maldonado a 1,4sec d'avance sur Alonso et 12,7sec sur Räikkönen.

Dans le 61ème tour, Kobayashi double facilement Rosberg pour la cinquième place.

Succès fou pour Maldonado

A deux tours de la fin, Vettel double Rosberg à son tour pour la sixième place. Les leaders parviennent à gérer la dégradation des pneus jusqu'à la fin, et Rosberg résiste à Hamilton.

Pastor Maldonado décroche l'un des victoires les plus inattendues de l'histoire de la F1, devant Fernando Alonso et Kimi Räikkönen. C'est son premier succès, et le premier de Williams depuis huit ans.

Romain Grosjean prend la quatrième place devant Kamui Kobayashi, Sebastian Vettel, Nico Rosberg, Lewis Hamilton Jenson Button et Nico Hülkenberg.

Alonso revient à égalité avec Vettel au championnat.

- Toutes les infos sur le Grand Prix d'Espagne 2012, Pastor Maldonado et Williams

Classement

1. Maldonado - Williams-Renault
2. Alonso - Ferrari - 3''195
3. Raikkonen - Lotus-Renault - 3''884
4. Grosjean - Lotus-Renault - 14''799
5. Kobayashi - Sauber-Ferrari - 1'14''641
6. Vettel - Red Bull-Renault - 1'17''576
7. Rosberg - Mercedes - 1'27''919
8. Hamilton - McLaren-Mercedes - 1'28''100
9. Button - McLaren-Mercedes - 1'25''200
10. Hulkenberg - Force India-Mercedes - 1 tour
11. Webber - Red Bull-Renault - 1 tour
12. Vergne - Toro Rosso-Ferrari - 1 tour
13. Ricciardo - Toro Rosso-Ferrari - 1 tour
14. Di Resta - Force India-Mercedes - 1 tour

Classement

15. Massa - Ferrari - 1 tour
16. Kovalainen - Caterham-Renault - 1 tour
17. Petrov - Caterham-Renault - 1 tour
18. Glock - Marussia-Cosworth - 2 tours
19. De la Rosa - HRT-Cosworth - 3 tours

Abandons:

Perez - Sauber-Ferrari - 38
Pic - Marussia-Cosworth - 36
Karthikeyan - HRT-Cosworth - 23
Senna - Williams-Renault - 13
Schumacher - Mercedes - 13

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

dimanche 13 mai 2012 à 18:04 Polo dit : Encore 4 renault aux 6 premieres places. Personne n'a rien a critiquer ??? Etonnant !

dimanche 13 mai 2012 à 16:11 surboumpour4roues dit : ..............INCROYABLE !!!!c'est excellent pour la F1 et.. Williams , pour Lotus ce sera un peu plus tard , bref du soucis en perspective pour Bruno Senna et également Massa , mais nous le savions déja , vivement Monaco.