McLaren MP4-12C : 25 chevaux de plus

McLaren MP4-12C 625 ch F1

McLaren rajoute 25 chevaux de plus aux 600 équidés de la 12C. D’autres options seront aussi rajoutées par simple passage en concession.

McLaren vient d’avertir ses premiers clients de MP4-12C qu’une mise à jour était disponible. Dans un courrier signée d’Anthony Sheriff en personne (accessible sur l’excellent site «mclarendriver.com»), nous apprenons que le V8 3.8 L biturbo va se faire reprogrammer en concession, gratuitement. L’ECU (Engine Control Unit, la cartogrpahie) sera modifiée par les techniciens de la concession afin de passer de 600 à 625 ch. McLaren assure que les consommations et émissions de CO2 restent inchangées.

La Spider et la F1 à Paris ?

En plus, cette mise-à-jour technique sera accompagnée à la demande d’une ouverture à distance de la portière passager, d’une modification de la sonorité perçue du moteur et d’une égalisation du son dans le système audio Meridian.

Cette information de reprogrammation à 625 ch a été confirmée par la concession parisienne qui attend les clients en octobre prochain pour la modification.


Dans la foulée de l’entretien, il s‘avère que l’actualité McLaren sera riche en sortie de l’été 2012. D’abord, il semblerait (conditionnel, pincettes et guillemets) que l’arrivée de la MP4-12C Spider soit confirmée aux mois de juin ou juillet pour une présentation au Mondial de Paris.

Goodwood ou Pebble Beach

McLaren, présent au Festival de la Vitesse de Goodwoood n’y dévoilerait rien… mais profiterait probablement du concours d’Elégance de Pebble Beach en fin d’été pour faire une première prise de contact avec la version cabriolet.

Concernant la prochaine McLaren F1 (dont c’est les 20 ans cette année), McLaren ne nie aucune rumeur concernant une présentation au salon parisien en octobre. Ce n’est pas une confirmation non plus.

Retrouvez l'actualité McLaren sur ce lien et MP4-12C sur celui-ci.

Suivez-nous sur le facebook Sport Auto et sur le compte twitter Sport Auto.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez