Publié le 18/07/2012 à 17:20

Nouveaux détails sur la Chevrolet Camaro 1LE

Chevrolet Camaro 1LE ZL1 Photo

Le pack performance prévu par Chevrolet sur la Camaro se précise. Toujours pas d’indices concernant une commercialisation en France.

C’est au SEMA Show de Las Vegas en novembre 2011 que Chevrolet présente sa première idée de la Camaro 1LE. Version améliorée depuis la SS, elle a pour but de proposer au client une version performante, utilisable sur circuit (pour les "track-day") sans empiéter sur le segment de la ZL1. Pour être pertinente, la Camaro 1LE est modifiée à plusieurs niveaux, mais surtout au niveau des suspensions. A l’avant et à l’arrière, ce sont les amortisseurs de la SS, des monotubes simples à réglages qui suspendent les roues alors que la tête de fixation et sa rotule sont démontées de la ZL1. Il en est de même pour les biellettes de la direction et les roulements de roues, chipés à la "grosse" Camaro.

Plus rigide

Concernant la rigidité du châssis, Chevrolet augmente le diamètre de ses barres antiroulis (27-28 mm à l’avant et à l’arrière) alors qu’une barre anti-rapprochement vient se glisser sous le capot carbone.

Esthétiquement, la 1LE (le diaporama s’admire sur ce lien) n’est pas "fracassante", l’identité de la Camaro n’est pas usurpée. Chevrolet opte pour un carbone très sobrement disséminé sur les jupes et spoiler avant et arrière. Pas d’extravagance, seules les performances comptent. En plus, notez l’installation des jantes 20 pouces de la ZL1, dotées des freins de la SS (des Brembo rouge – six pistons devant/ quatre pistons derrière) et chaussées des Goodyear Eagle G2 de la ZL1.

Une nouvelle boite

Le V8 6.2 L de 426 ch (569 Nm) de la SS n’est pas modifié à part au niveau de l’échappement. L'évacuation des gaz est désormais en circulation 8-2-4 (8-2 sur la SS), un avantage certain au niveau du bruit.

La transmission aux roues arrière est désormais confiée à une boite manuelle Tremec TR6060-MM6 avec un étagement rapproché pour une meilleure efficacité en course. Aucun dispositif de refroidissement du différentiel spécifique n’est rajouté.

Dedans, c’est aussi très léger finalement puisque à part le pommeau et le volant (à méplat) de la ZL1, la 1LE reste fidèle à la SS aujourd’hui commercialisée par Chevrolet.

Quelle utilité ?

La Chevrolet Camaro 1LE est un hommage au Camaro de compétition des années 60. Pour l’instant, Chevrolet n’a pas déterminé si cette version, prioritairement destinée à une utilisation piste (mais homologuée route quand même) intégrerait le marché français. Aujourd’hui, une Camaro est accessible pour moins de 40.000 €.

Retrouvez l'actualité Chevrolet sur ce lien et Camaro sur celui-ci.

Suivez-nous sur le compte twitter Sport Auto.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 19 juillet 2012 à 14:52 e-tron dit : La ZL1 a du mal a faire face aux sportives européennes...