Publié le 30/07/2012 à 12:43

Ferrari F12berlinetta, la première de la classe

Ferrari lance les essais de la Ferrari F12 sur ses terres. Un premier chrono de la bête a été enregistré: la GT mange deux secondes à l’Enzo.

Présentée au salon de Genève en mars dernier, la Ferrari F12berlinetta passe en ce moment entre les mains des journalistes. C’est l’heure de vérité. Après des milliers de tests orchestrés par les pilotes les plus avertis dont disposent les ingénieurs de Maranello – Felipe Massa et Fernando Alonso (voir la vidéo) pour ne citer qu’eux – la nouvelle GT va subir les critiques de la presse spécialisée. Vous avez déjà compris que notre numéro de septembre (n°608) accordera une place particulière à celle qui remplace la 599 GTB Fiorano. Ferrari précise que cette nouveauté est la "plus rapide" et la "plus puissante" jamais fabriquée par ses soins. Sur le papier, c’est indéniable, et en pratique?

Plus rapide à domicile

C’est sur la piste de Fiorano, circuit privé de Ferrari long de 3 km, que le rendez-vous est pris pour les premiers essais. Avant de "tailler" la route environnante, la F12berlinetta a essoré ses gommes - des Michelin Pilot Super Sport de 255/35ZR20 et 315/35ZR20 – sur son centre d’essai. Les chronos sont sans appels. La Ferrari F12berlinetta inscrit 1’23’’ avec 131 km/h de moyenne pour boucler un tour où la 599 GTO proposait 1’24'' (129 km/h de moyenne) et l’Enzo, 1’24’’90 (128 km/h de moyenne). La petite dernière est donc devant.

Après la piste, il faudra voir sur route. Par exemple, la SP18 entre Castelvetro di Modena et San Dalmazio-Crocetta, près du lieu-dit "Madonna di Puianello".

Un V12 optimisé

Equipée d’un nouveau V12 6.262 cc (6.3 L) calé à 65°, la F12berlinetta propose 740 ch pour 690 Nm de couple. 80% de cette force est disponible dès 2.500 tr/min, jusqu’à ce que le compte-tours indique 8.700 rotations par minute. Les performances sont au rendez-vous avec un 0-100 km/h en 3.1 s, un 0-200 km/h en 8.5 s et une vitesse maximale de plus de 340 km/h. La 599 et son moteur "Tipo F140C" (6.0 L 620 ch) proposait dans le même ordre 3.7s, 11.0 s et 330 km/h.

Traditionnellement équipée de la boite "F1" double embrayage à sept rapports, la F12 n’émet que 350 g/km de CO2 grâce, en partie, à l’installation du système HELE: le start-stop façon Ferrari.

Aero Bridge et Active Air Cooling

Ferrari a installé deux nouveautés sur la F12. L’"Aero Bridge" ("pont aérodynamique") est une optimisation aérodynamique de la carrosserie faite de tunnels d’air taillés dans le capot et les ailes pour canaliser l’air et le dériver sur les flancs de la berlinette. L’idée est de limiter l’impact sur le pare-brise et le pavillon. Ensuite, l’"Active Air Cooling", refroidit les freins grâce à une ouverture variable des ouïes du pare-chocs. En accélération, ils restent fermés et ne s’ouvrent qu’au freinage.

L'essai sera lisible en septembre 2012. D'ici là, le numéro 607 est toujours à feuilleter sur l'iMag en lien ici. Le sommaire complet du numéro d'août 2012 est à lire ici.

L'actualité Ferrari sur sportauto.fr


Retrouvez l'actualité Ferrari sur ce lien et F12berlinetta sur celui-ci.

Suivez-nous sur le compte twitter Sport Auto mais également sur l'application iPad Sport Auto à télécharger sur le lien.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)2

lundi 30 juillet 2012 à 18:04 En effet... dit : Oups dsl... Je voulais dire : La première a brûler

lundi 30 juillet 2012 à 18:03 En effet... dit : La première