Publié le 06/09/2012 à 14:54

Paris 2012: Audi RS5 Cabriolet

X
Prochaine vidéo dans 5Annuler Supertest BMW M2 Compétition (2019)
Revoir la vidéo Vidéo suivante

Pure logique, la RS5 se décoiffe en vue d’une commercialisation pour la mi-2013. Nous avons le prix et elle sera à Paris, au Mondial.

Après une première version de la RS5 en 2010, Audi décide de couper le toit avant d’envisager une version Sportback. Nouveauté des anneaux pour le Mondial de Paris, ce nouveau cabriolet vient s’intercaler entre la TT-RS et la R8 Spyder dans la "catégorie" du plaisir à ciel ouvert en transmission intégrale.

Développée depuis les bases (saines) de la RS5 Coupé, la Cabriolet conserve le moteur, l’équipement et se distingue par quelques très légères attention détaillées ci-dessous.

Toujours souple

Le toit de ce cabriolet reste une toile souple à multiples épaisseurs intégrant une partie rigide au-dessus de la tête et une lunette en verre à l’arrière. Il se replie en 15 s sous 50 km/h avant de s’intégrer dans le coffre. Le système de rétractation du toit réclame 60 L d’espace de rangement, laissant à la malle 380 litres de rangement (320 litres système replié). Proposée en quatre couleurs (noir, gris, rouge ou brun), la capote s’accorde au huit coloris de carrosserie proposés au lancement (Salon de Genève 2013 pour la partie commerciale).

Et le poids ?

Un cabriolet est évidemment plus lourd qu’un coupé. L’écart de 200 kilos présagé précédemment serait plus réduit: Audi a remplacé les ailes de la voiture en acier par de l’aluminium… mais le poids définitif (aux alentours des 1.700 kilos) reste indéfini pour l’instant. En revanche, des renforts de carrosserie ont été installés pour assurer une rigidité suffisante à l’engin.

Audi installe aussi des signes distinctifs sur ce cabriolet, la lèvre grise à l’avant ou le petit spoiler fixe sur la malle signe l’esthétique de cette machine destinée aux balades à vives allures.

Même moteur, même (presque) perfs

Mécaniquement, le V8 4.2 de 450 ch reste en place. Toujours coupleux de 430 Nm (entre 4.000 et 6.000 tr/min), ce moteur est associé à la transmission S tronic sept vitesses double-embrayage de la RS5. La RS5 "Cab" propose un 0-100 km/h en 4.9 s (4.6 s sur le coupé) pour une V-max étalonnée à 250 km/h (280 km/h en option). La consommation mixte gonfle à 10.9 l/100 km (10.8 L sur le coupé).

En France, la RS5 Cabriolet sera proposée en entrée de gamme à 97.900€, le coupé lui, se vend 88.860€. Rendez-vous au Mondial de Paris pour voir cette nouveauté de près. Une vidéo vous attend ci-dessous ou sur ce lien.

L'actualité Audi sur sportauto.fr

Retrouvez l'actualité Audi sur ce lien et RS5 sur celui-ci.

Suivez-nous sur le compte twitter Sport Auto et n'oubliez pas notre application iPad Sport Auto.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)13

jeudi 13 septembre 2012 à 16:20 Drei34 dit : mdrrrr de la merde devant les yeux!! oui, avec une vision annale (les 4 annus de taudi)

lundi 10 septembre 2012 à 14:18 Guerilla dit : @ludo. Non tu confond : " DEVANT LES YEUX"

dimanche 09 septembre 2012 à 18:35 Ludo dit : Guerilla ,ta dla mer.. Dans les yeux va chez lopticien

vendredi 07 septembre 2012 à 17:20 Mireille dit : PRATIQUE la forme.. Plus tard pour empiler a la casse.

vendredi 07 septembre 2012 à 15:14 Guerilla dit : Belle Ford Taunus Replica

vendredi 07 septembre 2012 à 15:14 Guerilla dit : Un paquet de Bonux pour le look

vendredi 07 septembre 2012 à 15:11 Anette dit : Mochete !!"

vendredi 07 septembre 2012 à 14:59 freedom dit : @guerilla t'es vraiment irrécupérable, continue à jouer avec tes Majorettes....c'est de ton niveau.

vendredi 07 septembre 2012 à 14:23 Jack dit : La presention est correcte sauf cet affreux ecran. Comparé a une serie 3 avec son interieur " organique" assez moche inspiré des cuisines type traditionnelles/retaités de chez conforama, y a pas photo!

vendredi 07 septembre 2012 à 14:02 Guerilla dit : @jack. Je parlais de la laideur interieure pas de la qualite des materiaux qui a ce prix ne sont un minimum..

vendredi 07 septembre 2012 à 12:14 Jack dit : Moustache en chrome beaucoup trop lourd au niveau du style, la ligne originelle fonctionne parfaitement, en en rajoutant parsi par là cela tue l'élégance naturelle de cette auto, mais bon je comprends que les designers doivent mettre en valeur extérieurement ce qu'il y a à l'intérieur : le moteur.... Le client qui met une telle somme veut un peu se diversifier d'une A4 tdi.... @Guerilla : la finition, si elle est fidèle aux autres modèles, doit certainement être parfaite, c'est la signature principale d'Audi.

vendredi 07 septembre 2012 à 10:23 Guerilla dit : Cruelle banalite loin de la classe d'une classe E l'interieur de Tdi 140 cv .. Finition et ambiance punitive. Voiture de jacky..

jeudi 06 septembre 2012 à 23:51 freedom dit : Non mais t'as vu la ligne, une réussite total...bravo Audi et merci d'y avoir logé le petit V8 4.2....