FR3.5 - Jules Bianchi reste amer

FR3.5 - Bianchi en veut toujours à Frijns

Jules Bianchi n'accepte toujours pas d'avoir perdu le titre en étant percuté par Robin Frijns, qui est devenu champion, en Formula Renault 3.5 Series.

Jules Bianchi a terminé au deuxième rang en Formula Renault 3.5 Series, après avoir été percuté par Robin Frijns. Ce dernier a été pénalisé mais il est quand même devenu champion. Bianchi a du mal à accepter cette situation.

« Je mentirais si je disais que ce qui s'est passé (…) à Barcelone est derrière moi maintenant, » reconnaît le membre de la Ferrari Driver Academy. « Je pense encore à la façon dont le championnat s'est terminé. »

« Disons que mon plus gros regret a été d'être percuté par mon plus proche rival pour le titre. J'étais dans une bonne position, mais ce n'est pas la question, j'aurais aimé pouvoir me battre jusqu'à la fin sans mésaventure. »

Bianchi a beaucoup appris

Jules Bianchi reste satisfait de sa saison avec l'équipe toulousaine Tech 1. Il estime qu'il est devenu un pilote plus complet.

« A part la façon dont elle s'est terminée, ma saison a été positive, » souligne le Français. « En 2012, j'ai eu la chance de grandir encore plus dans un nouvel environnement. J'ai affronté beaucoup de compétiteurs de valeur. »

« J'ai aussi dû me battre pour chaque point et je suis satisfait du travail que l'équipe a fait. Nous avons réussi à être parmi les leaders et si le championnat ne s'est pas bien fini pour nous, ce n'était pas de notre faute. A quelques tours de la fin, nous étions dans une position pour gagner le championnat. »

Une titularisation pour objectif

Après deux saisons en GP2 et une en Formula Renault 3.5 Series, Bianchi se sent prêt à devenir titulaire en F1. Il a ses chances chez Force India, dont il est le troisième pilote, et il est lié à Ferrari.

« L'objectif que, mon management et moi, nous avons fixé est de tenter d'avoir une place de titulaire dans le championnat du monde de Formule 1 l'an prochain, » confirme Bianchi. « Ca ne sera pas facile, parce qu'il n'y a pas beaucoup de baquets libres, avec beaucoup de pilotes sur le marché. »

« J'espère que nous pouvons trouver quelque chose de bon, peut-être en ayant un peu la chance qui nous a échappée il y a deux semaines à Barcelone. »

- Toutes les infos sur Jules Bianchi

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 02 novembre 2012 à 16:15 Nanbawan dit : Frijns a peut être remporté le titre mais il s'est fait une sacrée réputation dans le milieu car des pilotes pilotes (voir la chronique de Sam Bird sur un site concurrent) et observateurs ont confirmé que la manoeuvre n'était pas très classe...