Publié le 29/11/2012 à 16:26

Nouveau Porsche Cayman

X

Porsche dévoile au salon de Los Angeles 2012 son nouveau Cayman. Dérivé du Boxster, le coupé récupère les mêmes motorisations... à sa manière.

Porsche dévoile enfin son nouveau Cayman. Développé sur le même châssis que le Boxster, le coupé est aussi long, aussi large et à peine plus haut (1 cm). Aussi lourd (1.310 kg à vide, 10 kg de plus pour la version S) que le cabriolet, le Cayman perd 30 kg sur la précédente génération 987. Techniquement très proche du Boxster, il possède, en revanche, sa propre identité visuelle reprenant à son compte les nouveaux éléments du design Porsche, après la 911 notamment. Ainsi, en plus des nouvelles jantes, le Cayman récupère les feux et les rétroviseurs en drapeau de la grande sœur.

Un "pur" Cayman

Comme son ainé, le Cayman est fait de courbes et de rondeurs, là où la 911 propose (toujours) deux coups de crayons en guise de profil. On retrouve donc les ailes rebondies à l’avant et à l’arrière ainsi que la ligne de toit stoppée net par les passages de roues. Porsche agrandit l’espace vitré avec une large lunette presque plate. Elle se fond dans la tôle avant de croiser un petit spoiler intercalé dans les deux gros feux en amande. En fonction de la motorisation, ce sera une double sortie ronde ou une simple évacuation trapézoïdale, toujours au centre du bouclier. A l’avant, le Cayman est un Boxster, seuls les feux de jour sont différents.

Oh ? Une Porsche !

A l’intérieur, aucun dépaysement pour peu d’être déjà monté à bord d’une Panamera. En effet, Porsche aligne ses modèles à l’unisson en installant la même console centrale haute assorties aux contreportes. Aucune évolution majeure n’est à constater, aucun chamboulement, trois compteurs et un volant. L’essentiel. En option, la liste est longue mais certaines sont indispensables, comme les palettes au volant à la place des poussoirs sur le volant "de base". En plus des baquets Sport ou de la sono spécifique, Porsche installe cette fois-ci le régulateur adaptatif.

10 ch de plus

Proposé directement en deux versions, classique ou S (comme la 911 991 ou le Boxster, entre autres), le petit reptile du catalogue garde son avantage technique par rapport à la génération précédente. En effet, lors du restylage en 2008, le Cayman revendiquait 10 chevaux supplémentaires que le Boxster sur tous les tableaux. Porsche propose donc les flat-six 2.7 L et 3.4 L à 275 ch et 325 ch, des puissances atteintes à 7.400 tr/min, 200 tr/min de plus que la génération précédente et 700 tr/min de plus que sur le Boxster. En plus d’être plus pointus, les six-cylindres sont aussi plus coupleux avec 290 et 370 Nm de couple.

Bientôt 300 km/h

Les deux moteurs sont proposés en boite manuelle six rapports ou en boite double embrayage PDK sept vitesses. Cette dernière peut-être agrémentée du pack Sport Chrono Package pour plus de performances. En transmission manuelle, le 2.7 L annonce 5.7 s pour atteindre 100 km/h (5.6 s en PDK, 5.4 s avec le pack Chrono) pour une V-max de 266 km/h (264 km/h en PDK.
Le 3.4 L annonce 5.0 s à l’exercice en utilisant la main droite (4.9 s en PDK, 4.7 s avec l’option). Plus rapide, le 3.4 L enregistre 283 km/h en bout de "six" et 281 km/h avec un rapport de plus, automatisé.

Montée en gamme

Le Cayman correspond toujours à l’entrée de gamme du sport dans le catalogue Allemand. Pour la troisième fois (ce n'est néanmoins que la deuxième génération), le coupé donne du grain à moudre à la 911. C'est également le cas du Boxster qui titille de plus en plus sa grande sœur cabriolet de cinquante ans son ainée. Améliorant sa finition d’année en année, le Cayman se détache de l’étiquette "Porsche du pauvre", laissant seule, la 924. A viser plus haut, Cayman et Boxster laissent vraiment de la place à une autre promesse de Zuffenhausen: le retour d’une Porsche pour tous, type 550.

A partir de 52.000 €

Le 2 mars 2013 les commandes du modèle seront ouvertes. Les tarifs démarrent à 52.527€ pour le Cayman et 65.608€ pour le Cayman S. Ils laissent le modèle 37.500€ derrière les 911 Carrera et Carrera S.

Une première vidéo est à voir sur ce lien ou ci-dessous.

Retrouvez l'actualité Porsche sur ce lien et Cayman sur celui-ci.

Suivez-nous sur le compte twitter Sport Auto, rejoignez notre compte Google+ Sport Auto et n'oubliez pas notre application iPad Sport Auto.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 30 novembre 2012 à 11:13 Nico dit : Superbe elle est tres reussi et abordable le top . Bravo vag