Morgan se projette dans l’avenir

Morgan Chassis Aluminium Carbone Magnesium

L’atelier installé à Malvern est à un tournant de sa vie. Marque historique, Morgan Motor Company envisage des nouvelles pistes de construction de voiture.

Morgan Motor Company représente l’exemple ultime de ce qu’est le style néo-rétro. Toujours attaché à un style d’un autre âge (d’un autre siècle même), la marque fondée en 1910 a toujours su évoluer avec son temps. Dans un entretien accordé au journal britannique "The Telegraph", Charles Morgan, actuel président exécutif, a commenté sa situation de constructeur indépendant. D’entrée de jeu, il reconnait que la situation est compliquée pour un constructeur de niche. Sans se jeter sur l’eldorado asiatique, il admet que "les affaires se font là-bas", et non plus en Europe. Cette situation, qu’il juge passagère, "de transition", n’affecte pas Morgan Motor Company.

L'avenir n'est pas dans le carbone

Conscient d’être un petit parmi les grands, Charles Morgan n’envie pas les grands constructeurs (il cite Ferrari). Avouant entretenir d’excellentes relations avec "eux" (BMW en tant que fournisseur moteur, Bosch pour l’électronique), il compte laisser son empreinte dans l’industrie automobile en explorant des nouvelles pistes technologiques. Par exemple, il espère que les prochains châssis de Morgan seront composés d’un alliage d’aluminium et de magnésium (20% plus léger) et annonce que, selon lui, ce n’est pas la fibre de carbone qui incarne l’avenir de Morgan Motor Company.

La fin du bois ?

Aujourd’hui, Morgan Motor Company exploite toujours le bois dans la construction de la voiture. Si la légende veut que le châssis soit issu d’un bosquet, la vérité est tout autre. C’est la structure de la carrosserie qui est en frêne, les arceaux, souples et rigides à la fois tiennent les panneaux en aluminium alors que les "branches" sont boulonnées sur une structure en acier et en aluminium. C’est alternatif, mais toujours compétitif.
Source: The Telegraph

Retrouvez l'actualité Morgan sur ce lien.

Suivez-nous sur le compte twitter Sport Auto, rejoignez notre compte Google+ Sport Auto et n'oubliez pas notre application iPad Sport Auto.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez