Dernière Lexus LFA, la cérémonie hommage

Lexus LFA Photo 500 exemplaires

La dernière Lexus LFA est sortie de l’usine de Motomachi au Japon. Toyota avait prévu une petite fête avec le PDG, Akio Toyoda, dans les rangs.

Lundi dernier, Lexus, division haut de gamme de Toyota, annonçait la sortie d’usine de la dernière LFA. Construite à Motomachi (Japon), la 500ème et ultime supercar de Lexus a eu droit aux honneurs de l’entreprise tout entière. La direction de Lexus était évidemment présente, en particulier le président du groupe Toyota, Akio Toyoda, dont la relation affective avec la LFA n’est plus à remettre en cause. Passionné du modèle, il a activement participé au développement de la sportive en portant le costume de pilote officiel de manière régulière en compétition. Quelques clichés de la fête (dans la galerie ci-dessous) ont été publiés par Toyota. A bord de l'engin, le président du groupe semble ému.

Lexus prépare la suite

Si le contenu de la conférence n’a pas été explicitement évoquée par la direction de Toyota et Lexus, quelques éléments ont filtré. L’héritage technologique de la LFA (la maitrise du carbone notamment) va désormais servir à d’autres produits de la gamme, avant on l’espère, de s’exprimer dans une version cabriolet de la supercar?

Hommage à Hiromu Naruse

Il y a fort à parier que Akio Toyoda soit revenu dans son allocution sur la terrible disparition qui avait entaché la carrière, alors naissante, de la LFA. Développée au Nürburgring par les ingénieurs de Lexus, la LFA était aussi (et surtout) la "fille" d’Hiromu Naruse, pilote essayeur légendaire chez Toyota. Surnommé le Nürmeister (maitre du Nürburgring), il est décédé au volant d’un prototype sur son circuit de prédilection en juin 2010.

Retrouvez l'actualité Lexus sur ce lien et LFA sur celui-ci.

Suivez-nous sur le compte twitter Sport Auto, rejoignez notre compte Google+ Sport Auto

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)2

dimanche 23 décembre 2012 à 11:47 Scanie dit : C'est parce qu'elle a des qualités qui vous ont échappé.

dimanche 23 décembre 2012 à 10:40 touilledel'est dit : J' sai pas comment y ont fait pour réussir à vendre cinq cent unités d'une auto à plus de quatre cent mille euros sachant que coté perfs pures elle ne vaut pas une 458Italia ou une GT3RS 4.0 qui sont deux fois moins chères... C'est un scandale à elle seule cette auto...