Nouvelle Chevrolet Corvette Stingray

Nouvelle Chevrolet Corvette au salon de Détroit

Corvette lance au salon de Détroit la 7ème génération de Corvette. Cette "C7" Stingray célèbre une légende dont le 1er chapitre était écrit il y a 60 ans.

En tant que grand constructeur américain, General Motors s’est approprié l’ouverture du salon de Détroit. En prélude de l’évènement qui durera jusqu’au 24 janvier, GM a présenté comme prévu la nouvelle Corvette de son constructeur Chevrolet. Cette sportive, de septième génération, prend la suite de la famille C6 lancée en 2004, mais surtout de la première Sting Ray sortie en 1963. Reprenant son nom, avec la liberté orthographique (sans espace) introduite sur les modèles 1969, la nouvelle Corvette se relance sous la forme d’un coupé long, déjà vu mais toujours aussi racé. Elle est aussi bardée d’innovations puisqu’elle ne partage aucune pièce avec la précédente génération.

Des bonnes habitudes

Corvette n’a pas brusqué les habitudes. Grand coupé deux places doté d’un habitacle très reculé, la Corvette conserve son long capot repoussant loin une calandre pointue. Un nouveau regard, plus aiguisé et bardé de diodes, encadre un capot nervuré percé d’une écope centrale. Les ailes avant et arrière, larges et imposantes, accentuent la musculature de la bête alors que les portières arborent des bas de caisse profilés aussi anguleux qu’inédits. En queue, Corvette installe un léger spoiler au-dessus des quatre feux légendaires. En accord, on retrouve les quatre sorties d’échappement des modèles précédents, mais installées au centre.

Huit cylindres, ou quatre

C’est un nouveau châssis en aluminium qui tient cette nouvelle carrosserie. Partiellement en carbone (dont le toit amovible et le capot), la nouvelle Corvette utilise à loisir des matériaux ultralégers, dont le magnésium et l’aluminium. A l’avant, Chevrolet installe une évolution du moteur 6.2 L LT1. Ce huit cylindres de 450 ch (minimum) et 610 Nm de couple, toujours culbuté avec un seul arbre à cames au centre de son "V" dispose désormais de l’ouverture variable des soupapes, mais également d’une coupure partielle des cylindres (il se transforme en V4 lorsque l’accélération le permet).

Deux transmissions au choix

Stricte propulsion, la C7 peut être équipée d’une boîte manuelle à sept rapports ou d’une transmission automatique (séquentielle avec palettes au volant) Tremec (TR 6070 à six vitesses). Notez que sur la version manuelle, une synchronisation automatique du régime moteur est disponible, simulant un "talon-pointe". Un "launch-control" est proposé sur les deux boîtes de vitesses, l’une des deux permet à cette nouvelle Corvette "de base" de proposer un 0 à 96 km/h en moins de quatre secondes. D’autres détails seront connus durant le salon, comme les vitesses de pointe.

Suspensions adaptatives et profils de conduite

Cinq modes de conduite, modifiant douze paramètres à chaque sélection, ajuste la voiture en fonction des choix du pilote. General Motors renouvelle l’invention de Cadillac (suspension magnéto rhéologique) sur la Corvette, connue chez Chevrolet sous le nom de Magnetic Ride. La traction, la direction et la gestion du couple sont en permanence réglées et calibrées pour maintenir une sportive revendiquant un équilibre des masses (encore inconnues) de 50-50.

Une première version spéciale

En plus de cette Corvette Stingray 2013 (2014 selon l’appellation du marché américain), Chevrolet annonce déjà une version performance nommée Z51. Si elle ne modifie pas les performances du moteur, cette déclinaison récupère un différentiel à glissement limité électronique, spécialement refroidi, une lubrification par carter sec et un kit carrosserie spécifique améliorant la ventilation des freins, mais aussi la note aérodynamique de la voiture.
Sportive génétiquement modifiable, d’autres versions plus sportives comme la ZR1, viendront compléter au fur et à mesure l’histoire de cette septième Corvette de l’histoire.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)6

mardi 15 janvier 2013 à 05:21 bautzen dit : Nous sommes 2 , il faut ramer pour se l' acheter à plusieurs, achat groupé , assurance groupée , c'est pas con , allez , on fructifie, 1 qui a pigé, yes.

lundi 14 janvier 2013 à 22:42 natlin dit : la corvette, ma voiture preferee

lundi 14 janvier 2013 à 21:22 bautzen dit : J' ai passé commande , trop tard , j'suis allé trop vite , quand on aime , on compte pas,na.

lundi 14 janvier 2013 à 21:15 avocado dit : Quel va être le gain réel sur un bloc 6L de couper 4 cyl,dans certaines phases,avec résistance aux frottements,inertie. Si les motoristes ont fait un pas en avant avec cette nouvelle technologie est-ce vraiment un gain ou un effet de mode destiné à faire plaisir aux écologistes.

lundi 14 janvier 2013 à 17:13 bautzen dit : 1 Beauté , Corvette , 1 nom magique , le reste , on s' en fout.

lundi 14 janvier 2013 à 11:11 walter dit : La nouvelle mode de la coupure partielle des cylindres, aprés le start en stop tous le monde va proposer sa.