Nouvelle Audi RS7, première du nom

Détroit 2013: Audi RS7 Sportback, première du nom

Audi présente au salon de Détroit la première RS7 du catalogue. Très similaire à la RS6, elle en reprend la fiche technique et les performances.

Un mois après la présentation de la nouvelle RS6 avant (break), Audi profite du salon de Détroit (au Cobo Center jusqu’au 27 janvier) pour présenter la RS7 Sportback. Le grand coupé quatre portes d’Audi mute et reprend toutes les spécificités mécaniques et techniques de la RS6. Esthétiquement, c’est aussi assez proche puisque la RS7 propose le même kit carrosserie que la RS6. On retrouve les larges écopes à l’avant, l’inscription "quattro" sous la calandre, un diffuseur à l’arrière et des nouvelles jantes en 20 ou 21 pouces. La RS7 garde quand même de quoi se distinguer: les feux sont semblables à l'A7, tout comme les rétroviseurs "drapeaux", en noir. Sur la RS6, ils sont d'aspect aluminium.

Même moteur, mêmes performances

Devant, c’est le même V8 biturbo twin-scroll qui anime les deux sportives. Le 3.993 cc à coupure partielle des cylindres propose 560 ch entre 5.700 et 6.700 tr/min et 700 Nm entre 1.750 et 5.500 tr/min. C’est évidemment une transmission intégrale de type quattro qui rive la RS7 au sol (répartition du couple avant-arrière standard: 60-40). La démultiplication est assurée par une boîte tiptronic à huit rapports.

Au chapitre des performances, Audi limite la marche à 250 km/h, mais des packs sport repoussent la bride à 280 ou 305 km/h. L’accélération à 100 km/h est indexée à 3.9 s. La RS6 est au même régime.

Du carbone, partout

A l’intérieur, Audi fait évoluer l’habitacle de l’A7 vers plus de sportivité sans dénaturer le design originel. On retrouve le grand arc de l’habitacle courant d’une portière à l’autre en passant par la planche de bord. Seulement, du carbone fait son apparition (à la place du bois) dans les contreportes et la console centrale. Au niveau du confort, quatre sièges sport capitonnés tiendront les passagers de cette nouvelle RS au catalogue.

Les tarifs seront communiqués ultérieurement, avant la première européenne de la RS7 au salon de Genève (mars). La commercialisation se fera dans la foulée.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)2

jeudi 07 mars 2013 à 15:59 Jojo dit : N’est-ce pas plutôt une transmission intégrale Quattro, avec une répartition standard du couple de 40/60 entre les essieux avant et arrière ? Je peux me tromper mais j’ai quelques doutes.

jeudi 17 janvier 2013 à 15:55 Coco el rico dit : Je ptesume que s est quantin qui a ecris cette article , vous n ete pas imparcial messieur il ni a aucune emotion dans votre article compare a d autre marque qui vous sponsorise et je trouve ca dommage par ce que quant vous ecrive je prend du plaisir a vous lire mais vous idolatre un griupe et vous debigres un autre autrement vos article son interessent mais pas sur ses 2 la

poool/views/script not found