Publié le 21/02/2013 à 18:18

BMW i8, la machine est en marche

BMW i8 Coupé, le prototype en test

Un prototype de BMW i8 a été surpris en plein test dans la neige. L’engin, sportif et hybride, se rapproche de la production de série.

Premier constructeur généraliste à dégainer une réponse sportive de série aux débats écologiques, BMW a décidé de consacrer une partie de son catalogue à l’efficience. Sous le blason "i", à l’instar d’un "M" pour la performance, la marque allemande distribuera ses modèles hybrides en concession. Le porte-drapeau s’appelle i8. Il existe en Coupé, et en Spyder. Présentée sous forme de concept en juillet 2011, cette sportive est en test depuis, avant d’engager le processus de construction en série. BMW a promis que l’engin serait prêt, et disponible à la commande, pour le salon de Francfort 2014. Le prototype, aperçu sur la neige récemment, a également été photographié (galerie ci-dessous).

Les portes rentrent dans le rang

Camouflé de la trappe à essence au bandeau de pare-brise, le prototype de l'i8 Coupé conserve les grandes lignes du concept (à l'image) à quelques détails près. A l’avant, les deux haricots de la calandre, ne sont plus pleins et vitrés, mais bel et bien creux et dotés d’ailettes. Les projecteurs rejoignent d’ailleurs les deux ouvertures, comme sur l’actuelle Série 3. Le bouclier reste fidèle au premier dessin, avec les larges écopes. Les portières, dont l’ouverture reste en élytre ne sont plus transparentes de haut en bas, mais bien plus conventionnelles (espace vitré ordinaire).

Design fidèle au concept

Les bas de caisse, bien spécifiques sur le concept, gardent les deux écopes d’extraction d’air des roues avant. Le décrochement de ventilation avant le train arrière semble toujours au programme sur le prototype. Mais la grande nouveauté concerne l’apparition du traditionnel pli Hofmeister, un classique de BMW. Ce "gimmick" indissociable du montant C, dessine la vitre de custode par la forme trapézoïdale du pilier arrière. L’arrière, bien plus camouflé, n’indique pas ce que les techniciens ont retenu des designers.

Trois cylindres et un moteur électrique

Les images du bimmerpost (en galerie ci-dessous) montrent aussi un concept affichant fièrement son appartenance au monde des hybrides. Des autocollants "Hybrid Test Vehicle" alertent les heureux passants. Selon le communiqué datant de juillet 2011, l’i8 est poussée par un trois cylindres de 222 ch (et 300 Nm) dévoué aux roues arrière. Devant, un moteur électrique de 130 ch (250 Nm) assiste la motricité sur les roues directrices.

Sportive de demain

Cumulant 352 ch et 550 Nm, l’i8 ne consommerait (en théorie) que 2.7 L/100 km pour des émissions de CO2 contenues en conséquence. Mais, sportive de conception, l’engin pesant 1.480 kilos (le poids des batteries d’accumulation est à prendre en compte dans le domaine hybride) atteindrait 250 km/h (autolimité) pour un 0 à 100 km/h promis en 4.6 s.

Toutes ces données sont encore indicatives. Il faudra attendre l’année prochaine pour en savoir un peu plus sur notre futur automobile, mais toujours sportif.

Source: Bimmerpost

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)5

mercredi 13 mars 2013 à 21:32 chriskarni rassure moi dit : Rassure moi Ta serie-3 active hybride ce n'est pas le dernier model car si c'est le cas tu vas toujours etre emmerdé avec la boite de vitesse et la robustesse de ton moteur, elle est de quelle Année ta serie-3 ? Le top mais ca coute encore + chère c'est la Mercedes-Benz classe-C c'est un peu + robuste Que la derniere serie-3.Je sui mécaniciens

vendredi 22 février 2013 à 14:45 chriskarni dit : jai une serie troi active hybride, cest une super voiture :)

vendredi 22 février 2013 à 14:10 djgf@hjr.fr dit : C est la voiture des schtroumf lol tres moche

vendredi 22 février 2013 à 11:19 ideux dit : Ca y est bm sort son premier modele i-deux

vendredi 22 février 2013 à 07:18 Bimmers dit : Comme quoi, on peut se faire plez avec d'excellente perf en hybride!