F1 - Les 10 choses à savoir sur Jules Bianchi

F1 -La carrière de Jules Bianchi en 10 faits

Jules Bianchi va disputer sa première saison chez Marussia cette année. Retour sur la carrière et le parcours du Français en dix étapes.

Jules Bianchi va faire ses débuts chez Marussia cette année, en prenant la place de Luiz Razia, qui n'a pas apporté le budget prévu.

Le Français est membre de la Ferrari Driver Academy et il était le pilote de réserve de Force India l'an dernier, tout en roulant pour l'équipe toulousaine Tech 1 en Formula Renault 3.5 Series.

Les 10 faits à connaître sur Jules Bianchi:

Une longue histoire familiale

Jules Bianchi est issu d'une famille qui a une longue tradition en sport automobile. Lucien Bianchi, son grand-oncle, a disputé 17 Grands Prix entre 1959 et 1968. Il a connu ses plus grands succès en endurance et il a remporté les 24 Heures du Mans en 1968. Il est décédé suite à un accident au Mans l'année suivante.

Son grand père, Mauro Bianchi, a été pilote officiel Abarth dans les années 1960. Il a également disputé les 24 Heures du Mans quatre fois. Il a mis fin à sa carrière suite à la disparition de son frère.

Quand Jules Bianchi égale Alain Prost

Comme Romain Grosjean, Jules Bianchi a été titré en Formula Renault 2.0 française avec l'équipe SG Formula, en 2007.

Jules Bianchi a remporté ce titre dès sa première saison en sport automobile. Aucun autre pilote n'avait réussi cette performance depuis Alain Prost en 1976.

Une carrière encadrée par Nicolas Todt

Le manager de Jules Bianchi est Nicolas Todt, l'un des patrons de l'équipe ART et le fils de Jean Todt, le Président de la FIA.

Bianchi est le quatrième pilote dont la carrière est gérée par Todt à atteindre la F1. Nicolas Todt est également le manager de Felipe Massa et de Pastor Maldonado. Il s'occupait aussi des intérêts de Sébastien Bourdais pour la F1.

Le 12ème pilote ART

Puisque sa carrière est gérée par Nicolas Todt, Jules Bianchi a logiquement roulé pour ART en F3 Euro Series et en GP2. Il est le 12ème pilote passé par l'équipe française à atteindre la Formule 1.

Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Romain Grosjean, Nico Hülkenberg, Nico Rosberg, Esteban Gutierrez, Valtteri Bottas, Adrian Sutil, Paul di Resta, Pastor Maldonado et Giedo van der Garde ont tous roulé pour ASM/ART durant leur carrière.

Un palmarès très riche

Jules Bianchi a gagné à tous les échelons du sport automobile. Il a été titré en Formula Renault 2.0 française et en F3 Euro Series. Il a gagné le Masters de F3 dès sa première participation.

Bianchi a eu du mal à confirmer en GP2, en prenant la troisième place dans chacune de ses deux saisons. Il a rejoint la Formula Renault 3.5 Series l'an dernier. Il a terminé au deuxième rang mais Robin Frijns est devenu champion en le percutant dans la dernière course de la saison.

La Ferrari Driver Academy créée autour de lui

En 2009, lorsque Felipe Massa a été gravement blessé au Grand Prix de Hongrie, Ferrari a constaté qu'elle n'avait aucun pilote en mesure de prendre la relève.

Pour préparer l'avenir, la Scuderia a créé la Ferrari Driver Academy. Jules Bianchi, qui était déjà lié à l'équipe, en a été le premier membre.

Quatre Français sur la grille

L'arrivée de Jules Bianchi signifie qu'il y aura quatre Français sur la grille, une première depuis 1995. Romain Grosjean, Jean-Eric Vergne et Charles Pic sont également titulaires. Bianchi sera le 70ème Français à prendre le départ d'un Grand Prix.

Jules Bianchi fait partie des cinq débutants cette année, avec Esteban Gutierrez, Valtteri Bottas, Giedo van der Garde et Max Chilton.

Ferrari voulait que Bianchi soit titulaire

Ferrari a beaucoup aidé la carrière de Jules Bianchi ces dernières années. La Scuderia souhaitait qu'il soit titulaire cette année. Bianchi a été proche d'une titularisation avec Force India et cela aurait pu aider l'équipe à bénéficier du moteur Ferrari l'an prochain.

L'arrivée du Français chez Marussia pourrait permettre à l'équipe de se lier à Ferrari l'an prochain, même si elle assure que cela n'a aucun lien. Marussia cherche un motoriste puisque Cosworth ne développerait pas de V6 répondant à la nouvelle règlementation.

Un succès au Desafio das Estrelas

Jules Bianchi est l'un des meilleurs pilotes de karting de sa génération et il est régulièrement invité à la course de Felipe Massa au Brésil, le Desafio das Estrelas.

Le Français a gagné les deux courses fin 2011, mais il a été pénalisé. Il a dominé l'épreuve cette année, avec une victoire dans la première course et une quatrième place dans la seconde.

Un produit du GP2

Jules Bianchi a disputé deux saisons en GP2, le championnat référence pour mener les jeunes pilotes vers la F1. Il a été créé en 2005 pour succéder à la F3000.

Sur les 22 pilotes sur la grille cette année, 12 sont passés par le GP2.

- Toutes les infos sur Jules Bianchi

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez