Publié le 07/03/2013 à 16:17

Genève 2013: Porsche 911 GT3

Porsche lance sa 911 GT3 au salon de Genève

Ultime évolution de la 911 sans recours à la suralimentation, la GT3 développée sur la septième génération gagne des roues arrière directrices.

La nouvelle Porsche 911 GT3 fait son entrée au salon de Genève 2013. Porsche conserve les mêmes codes esthétiques que la génération 997, mise à jour en 2011. On retrouve la double sortie d’échappement, le bouclier spécifique et sa lèvre raclant le sol à l'avant. Le large aileron du capot est évidemment de la partie, gravé de la cylindrée du moteur. Des jantes 20 pouces (avec écrou central) avant et arrière camouflent des freins adaptés au pedigree de la voiture: quatre disques de 380 mm sont pincés par des étriers à quatre et six pistons. Différence notoire par rapport à une 911 "de base": les rétroviseurs drapeaux sont bien là, mais reprennent l’embase des 997, avec deux brins.

Dans le rang, mais plus épicée

Élargie de 44 mm à l’arrière par rapport à une Carrera S, 1.85 m au total (aussi large qu’une Carrera 4), la Porsche 911 GT3 est aussi plus basse de 4 cm (1,26 m) et plus longue de 5 cm (4.54 m). Elle garde le même empattement (2.45 m).

A l’intérieur, Porsche épure son coupé sans le rendre inconfortable. Les places arrière, déjà contestables d’origine, sont supprimées au profit d’une moquette. Rien ne change dans la configuration. L’équipement est bien fourni, mais l’ambiance reste clairement plus sportive que sur une Carrera gavée d’options. Notez l’Alcantara recouvrant les baquets, les contre-portes ainsi que le volant – avec un point milieu – et le pommeau de vitesses.

Deux Porsche, une Cup

Présentée en compagnie de sa jumelle dévergondée uniquement exploitable sur circuit (la GT3 Cup), la version 991 repousse encore les limites instaurées par la génération 997 en proposant 475 ch du flat-six 3.8 L de la Carrera S (à 8.250 tr/min). Le six cylindres (à plat) tout aluminium exploite des bielles en titane, des pistons forgés, une admission modifiée, avec un collecteur à gros débit et des soupapes à rattrapage permanent. Taillé pour les hauts régimes (zone rouge à 9.000 tr/min), la 911 n’oublie pas le couple, point fort des 911 depuis six décennies. Avec 440 Nm livrés à 6.250 tr/min, il faudra néanmoins rester haut dans les tours pour profiter pleinement du potentiel du moteur.

La PDK et les quatre roues directrices

Pure propulsion, la 911 GT3 de 2013 s’aligne sur le reste du catalogue en proposant la boite double-embrayage à sept rapports. Les pignons, optimisés pour le modèle, bénéficient d’un étagement court. La vitesse de pointe (315 km/h) s’atteint en "fond" de 7. La bête atteint 100 km/h en 3.5 s (0.6 s de mieux que sur le précédent modèle) et 200 km/h en 12 s.

Porsche a décidé d’exploiter de vieux système défriché par Honda dans les années 80 (sur les Prelude!). Les roues arrières sont désormais directrices. Elles pivotent très légèrement (en parallèle des roues avant ou à l’inverse) en fonction de la vitesse pour améliorer la stabilité à haute vitesse, ou les manœuvres en centre ville.

Une vraie Porsche de puriste

Simple, efficace et toujours fidèle au poste, l’engin démontre encore une fois l’inventivité incroyable dont fait preuve le bureau d’études de Porsche. Avec les mêmes pièces à chaque fois, le puzzle est systématiquement différent, mais le résultat très réussi. Désormais, la reine du bal, c’est elle, la GT3 coiffe de 75 ch la gamme 911 actuelle. Il ne reste plus qu’à attendre l’arrivée de sa turbulente sœur GT2, gavée d’octane grâce à une soufflerie rajoutée. Entre temps, la configuration RS devrait ajuster la puissance du 3.8 L à 500 ch, soit autant que la précédente et rarissime GT3 RS 4.0 L. La commercialisation débutera en août prochain au prix de 139.042€.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)9

vendredi 08 mars 2013 à 20:55 Frédo dit : La GT3 est, à mes yeux, LA 911 par excellence. Atmosphérique, 2 roues motrices et pas (trop) d'équipements de confort qui ne font que plomber la balance.

vendredi 08 mars 2013 à 12:09 996C4S dit : Bon je file au tabac loto du coin ! Mdr Bel engin et ajusté a la perfection comme d'hab chez Porsche! Jadore!

vendredi 08 mars 2013 à 10:15 Maximus dit : La sportive la plus titree de tous les temps est la bmw m3 ...

jeudi 07 mars 2013 à 22:29 @natlin dit : bah non, si c'était une porsche ce serait la gt2rs.... mais ce n'est ni l'une ni l'autre...

jeudi 07 mars 2013 à 21:53 natlin dit : la meilleure sportive du monde c'est elle!

jeudi 07 mars 2013 à 18:49 Maggle dit : Dommage que la PDK soit imposée selon moi .... et même si les 4 roues offrent un reele gain d'agilité, peut que ça la rendra trop asseptisees, déjà que elle a perdu son bloc moteur dérive de la gt3 rsr de la précédente génération, sinon elle est magnifique, c'est vraiment LA 911 !

jeudi 07 mars 2013 à 18:35 Quentin dit : Aucun problème. Elle vous plait cette GT3?

jeudi 07 mars 2013 à 17:57 Frédo dit : Je viens de me rendre compte de mon erreur, ne tenez pas compte de mon commentaire précédent.

jeudi 07 mars 2013 à 17:55 Frédo dit : "Élargie de 44 mm à l’arrière par rapport à une Carrera S, 1.85 m au total (aussi large qu’une Carrera 4)" Ce serait pas plutôt l'inverse => 44 mm de plus qu'une Carrera qui la rend aussi large qu'une Carrera S ? Sinon j'ai hâte de voir l'essai de la bête.