Gumpert se relance

Gumpert est de retour

Au bord du Styx l’année passée, Gumpert serait en passe de présenter une gamme en renfort de l’Apollo. De l'argent frais est arrivé.

Difficile métier que celui d’artisan. Encore plus lorsque le fond de l’activité consiste à bâtir des engins supersportifs compliqués à piloter sur route, bien qu’homologués. Gumpert, situé à Altenburg (non loin de Leipzig, en Allemagne) développe et assemble l’Apollo depuis 2005. Courant été 2012, la marqué est placée en faillite. Son fondateur, Roland Gumpert (transfuge d’Audi Sport) reste confiant et assure qu’une solution sera rapidement trouvée. Selon les récentes rumeurs, la présence de Gumpert au salon de Genève a rassuré plusieurs fans. Son PDG aurait même confié que des changements étaient à venir, notamment concernant la gamme aujourd’hui en place.

La Tornante en bonne voie

"Notre réseau de distribution et de revendeurs va s’agrandir à travers le monde (...) des modèles vont être bientôt rajoutés à l’Apollo" aurait affirmé Roland Gumpert. En plus d’avoir trouvé de quoi assurer sa santé financière, Gumpert devrait développer, en série, le projet Tornante. La Tornante (dessinée par les Italiens de Carrozzeria Touring Supperleggera) est une grande GT sportive, plus confortable que la radicale Apollo. Elle exploiterait aussi un châssis en carbone, mais étofferait l’habitacle d’accessoires et d’options. En revanche, le V8 4.2 L de chez Audi serait encore de la partie, accompagné de ses deux turbos à la soif inextinguible.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez