F1 - Règlement technique: Ce qui change en 2013

F1 - Les nouveautés du règlement technique 2013

A quelques jours du début de la saison 2013, sportauto.fr fait le point sur toutes les nouveautés du règlement technique, avec peu de changements importants.

Depuis les gros changements aérodynamiques de 2009, le règlement technique a peu évolué, hormis l'interdiction des doubles diffuseurs puis des diffuseurs soufflés.

Comme chaque année, la FIA a cependant apporté quelques modifications au règlement technique, notamment pour stopper la course au développement dans certains domaines.

Voici toutes les nouveautés dans le règlement technique pour la saison 2013:

La fin du double DRS actif

En 2012, Mercedes a doté son aileron arrière mobile d'un canal d'air, qui permettait de stabiliser l'aileron quand le système était activé, afin de réduire encore plus la traînée aérodynamique. Ce système est désormais interdit, puisqu'il agissait sur l'aérodynamique via une intervention du pilote, quand il appuyait sur le bouton du DRS.

Il reste cependant possible d'utiliser un système actif, qui fonctionne en permanence. Red Bull, Lotus et Sauber font partie des équipes qui ont évalué ces solutions en essais privés.

Le poids et la répartition des masses revus

Le poids minimum des monoplaces a été alourdi de 2kg, en passant de 640kg à 642kg. La raison ? Les pneus sont désormais plus lourds et la FIA a souhaité compenser ce changement.

Les pneus sont plus lourds de 700g à l'avant et de 200g à l'arrière, ce qui fait une augmentation du poids total de 1,8kg.

La répartition des masses, qui est imposée par le règlement depuis 2011, évolue également, avec un minimum de 292kg à l'avant et de 343kg à l'arrière.

Les nez bossus masqués... si les équipes le souhaitent

La FIA a imposé d'abaisser la hauteur des ailerons avant l'an dernier, afin de limiter le risque de décollage suite à un contact. Cela a poussé la plupart des équipes à adopter un nez bossu, afin de conserver la même hauteur pour le châssis.

Il est désormais possible de masquer cet élément disgracieux en ajoutant une structure pour combler la bosse. Certaines équipes y ont renoncé en raison du poids supplémentaire que cela entraîne.

Les ailerons flexibles encore moins tolérés

Depuis plusieurs années, la FIA tente de combattre les ailerons flexibles, officiellement interdits par le règlement mais en pratique très difficiles à contrôler.

Le test de flexibilité a été renforcé sur les ailerons avant. Un poids de 100kg est posé sur l'aileron. et il ne doit désormais pas s'abaisser de plus de 10mm, alors que le règlement autorisait 20mm la saison passée.

Et aussi...

Un nouveau système électronique, toujours conçu par McLaren, est introduit.

Les trous dans la carrosserie ne sont plus autorisés que pour le refroidissement, afin de limiter le développement aérodynamique.

Les motoristes doivent déposer une cartographie type et elles n'ont ensuite plus le droit de la modifier.

Les suspensions ne peuvent plus comporter que six éléments, pour empêcher le développement de solutions trop complexes.

Les crash-tests sont désormais les mêmes sur tous les châssis, ce qui facilitera le travail des équipes. En 2012, des charges différentes étaient imposées après le premier crash test.

- Toutes les infos sur la FIA

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found