Publié le 19/03/2013 à 09:00

Aston Martin très sensible à l’hydrogène

Aston Martin vote pour l'hydrogène

La marque anglaise s’est prononcée officiellement sur la technologie d’avenir dans laquelle il faudrait miser. Pour Aston Martin, c’est l’hydrogène.

L’annonce d’Aston Martin est à prendre au sérieux. Ulrich Bez, président directeur général de la société anglaise a profité du salon de Genève (juste terminé) pour avancer un premier pion. Sur l’échiquier international plusieurs marques automobiles expérimentent différentes technologies hybrides. Jamais Aston Martin n’avait communiqué sur le sujet. C’est désormais chose faite. "Je crois que l’hydrogène est la voix toute tracée pour l’absence d’émission (de CO2) dans 20, 30 ou 40 ans" a assuré le président d’Aston Martin. En guise de promesse à son engagement, une Rapide hybride devrait être engagée au 24H du Nürburgring (17-20 mai 2013).

V12 et V8 encore en lice

Pour Aston Martin, afficher un premier visage efficient n’est que pure logique. Sa principale concurrence (Porsche en tête) a déjà pris partie avec la 911 997 GT3 R Hybrid. En 2014, le constructeur allemand revient en championnat d’endurance (24H du Mans) avec un prototype hybride tout neuf. Cette hypothétique Rapide écolo, encore invisible mais sans doute en développement, devrait garder son V12, mais nourri autrement. Un mélange de carburant ordinaire et d’hydrogène serait au programme, sans faire appel à une pile à combustible. Par logique, des répercussions sur l’univers de la série serait attendues.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 19 mars 2013 à 18:25 Pollo dit : Très bonne idée ! Aston va avoir un belle avenir!