Publié le 20/03/2013 à 13:33

Symphonie en AMG majeur

Réunir tous les solistes de la gamme AMG pour une petite fugue en plein air est une charmante idée. Seulement, c’est court, trop court.

La filiale nord-américaine de Mercedes-Benz s’est amusée à réunir les seize modèles actuellement au catalogue d’AMG (hors S-Modell et Black Series) sur une piste perdue en plein désert. Tous équipés d’un V8 assemblé à la main à Affalterbach, chaque engin a la particularité de "sonner" comme aucun autre moteur sur terre. Du coup, au lieu de les faire chanter un par un, un maître de cérémonie a pris la baguette pour les faire sonner dans un ensemble orchestral plus ou moins cohérent. C’est encore un peu brouillon, mais l’effort est à respecter. Et puis, diriger une telle bande de mélomane doit être une expérience saisissante.

"J'aime l'odeur de l'octane au petit matin"

Hors Classe A 45 AMG, avec son quatre cylindres 2.0 L suralimenté, absent de la répétition ce jour-là, toute la gamme AMG est réunie. La Classe S 65 AMG et son V12 6.0 L n’est plus au catalogue, au même titre que la S 600 (V12 5.5 L). Ce sont donc les V8 5.5 L et 6.2 L qui composent l’orchestre. Le SLK 55 AMG, alto, revendique 421 ch. C’est la plus petite utilisation du 5.5 L (571 ch au maximum, pour les CL, S et SL). Le corpulent 6.2 L (ou 6.3 L, l'appellation est compliquée pour ce 6.208 cc) de la SLS AMG culmine les débats avec 571 ch. On le retrouve avec 487 ch dans l’architecture des Classe C.

La vidéo, malheureusement trop courte, est accessible sur ce lien.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez