Publié le 06/05/2013 à 15:12

McLaren P1, un design émotionnel

La McLaren P1 est un monstre d'aérodynamique

McLaren poursuit sa démarche éducative en dévoilant un site intégralement dédié à la conception de la P1.

McLaren ne pourra pas être accusé d’être trop secret. Depuis le lancement de la campagne de communication sur la supercar P1, bien longtemps avant sa première apparition publique, McLaren s’est montré très pédagogue, détaillant les matériaux, techniques et technologies utilisés dans l’élaboration de la P1. Un nouveau site internet, intitulé designbyair.com, explique que la P1 a été façonnée en soufflerie et que chaque profil routier a été étudié pour faire de l'hypercar une voiture aussi performante sur route, que sur circuit. Le site, divisé en plusieurs rubriques, montre un prototype confronté à la puissance d’une soufflerie, des heures durant.

Un outil devenu beau

Quelque soit le terrain de jeu, l’aérodynamique active (aileron, catalyseurs...) de la P1 permet au pilote de bénéficier des meilleurs appuis, d’un coefficient de trainé évolutif et d’un refroidissement (moteur et frein) optimal. Le coefficient de pénétration dans l'air (Cx) reste, lui, top secret.

Franck Stephenson, directeur du design chez McLaren, voit un autre avantage à cette conception de carrosserie uniquement pensée pour la fonction et non la forme: "cette philosophie de design a finalement aboutit à la conception d’une allure unique et très émotionnelle."

106 F1, 375 P1

Nouvelle supercar de McLaren Automotive et troisième modèle actuellement commercialisé par la marque anglaise prend la suite de la F1 (106 exemplaires en tout), légende des années 1990. La P1 a été présentée au salon de Genève 2013 après un aperçu sous la forme d’une maquette au mondial de Paris 2012. Elle ne sera fabriquée qu’à 375 exemplaires, chacun facturé plus d’un million d’euros pièce, dont la majorité a déjà été réservée par les clients.

Le même V8 3.8 L

La P1 est une cousine des MP4-12C (coupé et spider). C’est pratiquement le même cockpit en carbone, avec ses renforts en aluminium et magnésium, qui sécurise le pilote et le passager. Le V8 M838T logé en position centrale arrière, est désormais assisté d’un système hybride. Un bloc électrique de récupération/redistribution d’énergie est associé au carter moteur (en parallèle de l’axe moteur). Au total, 916 ch sont distribués aux roues arrière.

Photo de Quentin Charnole

posté par :
Quentin Charnole

Réagissez