F1 - Début d'incendie pour Bianchi

F1 - Monaco 2013 - Samedi - Marussia

Jules Bianchi a dû s'arrêter à cause d'un début d'incendie sur sa Marussia en qualifications au Grand Prix de Monaco. Le Français est frustré.

Max Chilton n'a pas pu tirer profit des conditions, en attaquant trop tôt, et il devance uniquement les pilotes qui ont eu des problèmes, son équipier et Felipe Massa, avec le 20ème temps.

Jules Bianchi a eu début d'incendie près de son moteur dès qu'il a pris la piste et il a dû stopper sa Marussia dans la montée vers le Casino. Il est classé à la 21ème place.

Max Chilton - 20ème

« Après un bon départ jeudi, cette journée a été très difficile avec les conditions compliquées que nous avions en qualifications, » indique l’Anglais. « Naturellement, j'espérais une meilleure position sur la grille parce que tout dépend de la position sur la grille à Monaco. »

« Je pense que j'ai tiré le meilleur de la voiture trop tôt et elle n'était tout simplement pas là à la fin, quand la piste était un peu plus sèche. C'est décevant parce que ce sera une longue course demain. La météo semble bonne, donc avec un premier tour clair je vais espérer de tirer le meilleur de toutes les opportunités qui se présenteront sur notre chemin. »

Jules Bianchi - 21ème

« Evidemment j'espérais avoir de bonnes chances en qualifications pour ma course à domicile, donc c'est très décevant d'avoir dû arrêter si tôt et de ne pas avoir pris part à la séance, » indique le Français. « L'équipe n'est pas totalement sûre de la cause du problème pour le moment, mais il était clair que je ne pourrais pas faire le moindre tour, c'est pour cela qu'ils m'ont demandé de m'arrêter. »

« Nous devons attendre de voir ce qui se passe. Je pense que ça pourrait être une course très excitante pour tout le monde demain, les choses ne se sont pas passées facilement dans le plateau donc nous devons rester concentrés et voir ce qui se passe, puis faire le meilleur travail possible. »

Plus d'infos

- Retrouvez toutes les infos sur le Grand Prix de Monaco 2013, Marussia, Jules Bianchi et Max Chilton
Revivez les moments forts de la course quatre heures après l'arrivée dans l'iMagF1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez