F1 - Renault va vite clarifier ses plans

F1 - Renault va annoncer ses partenaires

Renault aura des partenaires différents l'an prochain, en motorisant Toro Rosso mais plus Williams. Le sort de Lotus et Caterham sera vite décidé.

Renault fournit son moteur à quatre équipes cette année, Red Bull, Lotus, Williams et Caterham. L'éventail de partenaires du motoriste français va évoluer l'an prochain, puisqu'un accord avec Toro Rosso a été confirmé, et que Williams va utiliser un V6 Mercedes.

Red Bull et Caterham, dont l'accord sera confirmé dans les prochains jours, vont rester partenaires de Renault. La situation est plus incertaine pour Lotus, qui juge le moteur trop cher, mais les négociations aboutiront avant la fin du mois de juin.

« Nous annoncerons notre prochain partenariat d’ici quelques jours, et ensuite la dernière phase avant fin juin, » précise Jean-Michel Jalinier, le PDG de Renault Sport F1.

Renault veut un nombre de partenaires raisonnable

La décision de Williams de quitter Renault pour Mercedes, visiblement à cause des coûts importants du bloc français, va permettre au constructeur de conserver un nombre de partenaires raisonnable. Lotus hésite aussi à prolonger le partenariat, ce qui signifie que Renault sera lié à trois ou quatre équipes.

« Nous avons déclaré à plusieurs reprises que nous pourrions fournir, si nécessaire, jusqu’à cinq écuries, » rappelle Jalinier. « Cependant, avec un tel engagement, nous aurions alors été aux limites de nos capacités techniques et économiques. »

« Equiper trois, voire quatre, écuries étant idéal, le départ de Williams régularise la situation et rend notre stratégie plus claire. »

La fin de l'alliance avec Williams

Renault déplore quand même la fin de son partenariat avec Williams. Les deux entités, invincibles durant les années 1990, avaient renoué la saison dernière.

« Nous tenons à remercier Williams de son accueil chaleureux tout au long de notre collaboration et nous leur souhaitons sincèrement le meilleur pour l’avenir, » indique Jalinier. « Il y a deux ans, alors que nous venions de renouveler notre partenariat, nous avons su recréer l’esprit de nos années mythiques, avec notamment une victoire au Grand Prix d’Espagne en 2012. »

« Nous continuerons à soutenir Williams F1 Team tout au long de la saison 2013. »

- Toutes les infos sur Renault Sport F1, Lotus et Jean-Michel Jalinier

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

jeudi 30 mai 2013 à 23:07 avocado dit : Cela fait beaucoup de lignes qui ne sont pas claires chez Lotus tant côté motorisation que du côté pilotes où l'on ne sait toujours pas si Raïkkonen restera.Peut-être avec un bloc Mercedes...

jeudi 30 mai 2013 à 14:44 Key06 dit : On peut supposer que Renault a entame les négociations tarifaires 2014 avec un prix volontairement élevé, a la fois pour maximiser sont retour sur investissement, mais aussi pour écrémer. Strategie peut-etre "payante", car seuls les plus gros budgets resteront partenaires. Probablement les plus compétitifs aussi. Hors Caterham, mais qui pourrait fort bien avoir négocié un bon discount grâce au partenariat avec Alpine/Renault (du genre: on vous fourni le châssis pour votre Alpine, vous nous fournissez des moteurs de F1 pas trop chers). C'est relativement probable d'ailleurs: pourquoi un des plus petits budgets de F1 annoncerai en premier avoir fini les négociations pour un moteur notoirement cher? En ce qui concerne Lotus, je pense qu'ils trouveront un arrangement. Enfin, je l’espère...

jeudi 30 mai 2013 à 14:01 CHAPARRAL dit : A mon avis changer WILLIAMS pour TORO-ROSSO n'est pas une mauvaise chose en soit ! Maintenant "quid" de LOTUS ..sans doute un chantage vue la situation économique de l'écurie .