F1 - Grosjean: « La performance est là »

F1 - Interview avec Romain Grosjean

Interview avec Romain Grosjean. Le Franco-Suisse a vécu des hauts et des bas à Monaco mais il veut briller à nouveau à Montréal, malgré sa pénalité.

Romain Grosjean était très performant à Monaco mais trois contacts avec le rail durant les essais libres, du trafic à cause de Daniel Ricciardo en qualifications et un accident avec l'Australien en course ont gâché son week-end. Il sera pénalisé de 10 places sur la grille au Canada. Reproduire son podium de l'an dernier sera difficile mais il apprécie beaucoup cette piste.

Avec le recul, comment voyez-vous votre week-end mouvementé à Monaco ?

En deux mots, montagnes russes. Nous aurions pu réussir beaucoup mieux. Personne n’a envie de toucher les rails à Monaco, c’est un juste équilibre entre aller vite et aller trop vite. La marge pour l’erreur est tellement mince, comme je l’ai vérifié. Le côté positif est que nous avons notablement amélioré la voiture pendant le week-end pour la rendre plus prévisible et cela m’a beaucoup aidé. Je pense que nous étions suffisamment performants pour entrer dans le top 3. J’ai été piégé derrière Daniel (Ricciardo) et je devrai subir une pénalité plutôt dure de dix places sur la grille à Montréal. Mais nous allons travailler dur pour définir la meilleure stratégie afin de remonter le peloton.

Avez-vous pu tenir votre promesse d'offrir un verre à vos mécaniciens ?

Pas encore, mais je les inviterai pour un dîner spécial un peu plus tard cette année et j’espère que nous aurons quelque chose de bien à célébrer.

Pouvez-vous à nouveau remonter de la septième à la deuxième place au Canada ?

J’ai décroché un résultat fantastique l’an dernier dans cette course et je vais essayer d’obtenir un autre résultat fantastique cette fois encore. Evidemment, ce sera un peu plus difficile à cause de la pénalité, mais je vais relever le défi et faire le mieux possible.

Vous avez découvert le Canada en 2012 et vous avez vite appris le circuit...

Le circuit est intéressant. Pas facile à apprendre, mais comme nous le disons la plupart du temps, si vous obtenez un bon résultat, vous aimez le circuit ! Sans aucun doute, j’aimerais terminer la course de cette année sur le podium à nouveau, ce serait bien de maintenir ce niveau. La ville est magnifique aussi. Les gens parlent français, l’endroit est beau, il y a d’excellents restaurants et les gens sont vraiment accueillants.

Avez-vous roulé sur cette piste d'une autre façon ?

C’est vrai, c’est mon circuit préféré sur la Xbox, mais sans aucun doute, vous sentez plus les bosses en réalité qu’assis chez vous sur votre canapé !

Vous aimez les circuits urbains. Serez-vous aussi rapide à Montréal ?

J’aime cette sensation d’être près des murs. Pour autant, comme je l’ai appris cette année à Monaco, je n’aime pas la sensation d’être trop près des murs ! Montréal est différent de Monaco parce qu’il y a des longues lignes droites et quelques gros freinages. Le revêtement peut aussi présenter des difficultés comme nous l’avons vu les saisons passées. Il sera intéressant de voir quel est le niveau d’adhérence cette année. Pour finir, la météo peut changer très rapidement à Montréal, nous l’avons souvent constaté. Je suis sûr que ce sera un Grand Prix difficile et passionnant.

Ce rendez-vous a-t-il des points faibles, avec un long voyage en pleine saison ?

J’arrive un peu en avance pour compenser le décalage horaire. Quelques fois, la difficulté de compenser le décalage peut être aussi compliquée à résoudre que de trouver les bons réglages pour la voiture ! Je vais faire beaucoup d’exercice et j’espère bien dormir au bon moment !

Comment jugez-vous votre saison, mitigée jusque là ?

Sur le papier, elle n’est pas aussi bonne que nous le voulions, mais je suis content de mes performances, à part à Monaco. Je donne le meilleur de moi-même à chaque fois, la performance est là et à chaque fois nous réussissons à améliorer la voiture. Je dois simplement faire de mon mieux et nous verrons où cela nous mènera.

Communiqué de presse Lotus F1 Team.

- Toutes les infos sur Romain Grosjean et Lotus

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

jeudi 06 juin 2013 à 11:31 CHAPARRAL dit : Performance de la voiture,certes, mais comme un vieux dicton des années 60 :à quoi bon mettre un tigre dans son moteur lorsqu'il y a un âne au volant !

mercredi 05 juin 2013 à 22:34 Nanbawan dit : Au moins ils savent déjà qu'ils partiront au delà de la 10ème place, à eux de mettre en place une stratégie alternative dès le début du week end. L'avantage à Montréal c'est qu'on peut doubler et avec un peu de réussite ça pourrait le faire.