F1 - Bianchi n'a pas pu doubler Pic

F1 - Silverstone 2013 - La course - Marussia

Jules Bianchi a passé tout le Grand Prix de Grande-Bretagne proche de Charles Pic, mais il n'a jamais pu prendre l'avantage sur son compatriote.

Jules Bianchi est resté proche de Charles Pic durant toute l'épreuve mais il n'a jamais pu le doubler. Il termine au 16ème rang.

Max Chilton est 17ème à l'arrivée. Il a fini l'épreuve à une trentaine de secondes de son équipier, mais il a réussi à contenir Giedo van der Garde.

Jules Bianchi - 16ème

« Dans l'ensemble une course difficile, qui a débuté avec un assez mauvais départ, » déclare le Français. « »Après ça j'ai juste dû suivre Charles, mais c'était dur de rester avec lui parce que la Caterham était un peu meilleure aujourd'hui. Nous avons décidé de nous arrêter tôt mais après la première période sous voiture de sécurité a suivi donc ça n'a pas marché pour nous. »

« Pour le reste de la course c'était la même histoire jusqu’à la dernière voiture de sécurité, qui aurait pu être une autre opportunité de passer, mais même si l'écart état faible nous n'avons pas vu. Ca n'a pas été un week-end simple et nous n'avons que quelques jours pour corriger ça. »

Max Chilton - 17ème

« Ca a été une journée que je n'oublierai jamais, » indique l'Anglais. « J'ai pris un excellent départ. J'ai doublé Jules et Pic au départ, ils sont repassés devant et après j'ai repris la position et nous avons eu une lutte très serrée dans les premiers tours. »

« Ils avaient juste un peu plus de performance pendant quelques tours et je me suis retrouvé derrière van der Garde. Je l'ai doublé à nouveau vers la fin et ça aurait été bien mais la voiture de sécurité est sortie et il venait de s'arrêter, donc ça a vraiment marché pour lui. Il a eu les 10 derniers tours en pneus neufs et j'étais sur des pneus usés, donc nous avons eu une belle bagarre, mais j'ai réussi à le gardé derrière moi. »

Plus d'infos

- Retrouvez toutes les infos sur le Grand Prix de Grande-Bretagne 2013, Marussia, Jules Bianchi et Max Chilton
Revivez les moments forts de la course quatre heures après l'arrivée dans l'iMagF1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez