Publié le 12/07/2013 à 09:00

McLaren 12C GT Sprint, exclusivement pour piste

La McLaren 12C GT Sprint à Goodwood

A l’occasion du Festival de la Vitesse de Goodwood, McLaren vient de dévoiler une MP4-12C à usage exclusif sur circuit.

C’est une première mondiale que McLaren a réservé au Festival de la Vitesse de Goodwood, qui débute ce 11 juillet et se tient jusqu’au 14 juillet. La MP4-12C reçoit en effet une nouvelle version venant s’intercaler dans la gamme entre le modèle de base, laquelle est homologuée pour la route (coupé comme roadster) et les versions de course MP4-12C GT3 et MP4-12C GT Can-Am Edition: la 12C GT Sprint.

Il s’agit en réalité d’une série très limitée à seulement 20 exemplaires par an, basée sur la MP4-12C de route, développée comme son nom l’indique par la branche compétition de la marque, McLaren GT, et exclusivement destinée à usage sur piste.

Typée course

Extérieurement elle se caractérise par de nouveaux éléments aérodynamiques tels que le large aileron arrière, des naseaux sur le capot ou encore un bouclier avant plus ouvert et plus agressif, ainsi que des jantes de 19 pouces OZ laissant apparaître les larges étriers de frein carbone-céramique. Rabaissée de 40mm, elle repose sur des pneus slick de course Pirelli.

A l’intérieur aussi l’ambiance est focalisée vers la compétition. A l’instar de l’arceau cage approuvé par la FIA, de l’extincteur, ou encore des baquets à six points réalisés en matière composite, permettant d’accueillir un système HANS pour maintenir la tête et le casque. Seule concession au confort: la climatisation.

Plus de 260.000 euros

Côté mécanique, le V8 biturbo 3.8 litres n’évolue pas par rapport au modèle de route, proposant toujours 625 chevaux. Il est également accouplé à la même boîte de vitesse 7 rapports à double embrayage. La suspension PCC a elle été revue pour s’adapter à la nouvelle monte de pneus. Trois modes sont disponibles pour le conducteur, en fonction de la piste, permettant d’ajuster l’ESP, la prise de roulis ou encore de régler l’amortissement. Pour ceux qui voudraient encore aller plus loin, un pack aérodynamique est aussi proposé, intégrant des ailes arrière en carbone ou la lunette arrière en polycarbonate.

Coût de cette bête de course: 200.000£, soit un peu plus de 260.000 euros. Hors taxes.

Photo de Mael Pilven

posté par :
Mael Pilven

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 12 juillet 2013 à 10:39 fandebugatti dit : Magnifique!!!